Marathon Be The Best de Cotonou: Une première édition réussie, les Kenyans sur le podium

La capitale économique du Bénin a abrité, dimanche 24 avril 2022, la première édition du Marathon Be The Best de Cotonou. Quatre épreuves étaient au menu de ce rendez-vous sportif qui a réuni plusieurs nationalités sur un même circuit. Une initiative de l’Ong Be The Best qui a gagné le pari de l’organisation. Une première édition à Cotonou avec plein de succès et de réussite.

 

D’un coup d’essai, un véritable coup de maître ! C’est ce qu’on peut retenir de la 1ère édition du Marathon Be The Best de Cotonou qui a rassemblé autour d’un même circuit (Etoile rouge, route des pêches, Akpakpa, Etoile rouge), des athlètes venus du monde entier. Pour ce premier chapitre, quatre épreuves ont été concoctées par l’Ong «Be The Best» dont la vision est d’organiser un évènement sportif unique dans la principale ville du Bénin et de rassembler tous les amoureux de la course à pied une fois par an en leur permettant de découvrir et de dépasser leur limite au plan sportif.

Au niveau du semi-marathon pour une distance de 21 km, chez les dames, c’est la Nigériane Hawawu Haruna qui a franchi en première, la ligne d’arrivée en 1h27’50’’, devant les Béninoises Odette Sawekoua (1h34’18’’) et Babadoua M’Pikou (1h39’07’’). Chez les hommes, c’est le Togolais David Baalo qui a ravi la vedette à ses poursuivants en 1h09’00’’. Les Béninois Yatto Yani (1h11’20’’) et Jean Baptiste Hounye (1h13’19’’) ont complété le podium.

Pour le compte du marathon d’une distance de 42km195, ce sont les Kenyans qui logiquement se sont imposés. Chez les femmes, Cheptoeck Careen a fini première en 2h50’39’’ devant la Béninoise Bentille Djerikou (2h57’10’’) et la Nigériane Nuhu Elizabeth Queen (3h01’59’’). Au niveau les hommes, le sacre revient à Koech Solomon qui a franchi en premier la ligne d’arrivée en 2h35’30’’. Ceci, devant le Ghanéen Lagble Raja (2h45’07’’) et le Béninois Christ Stephen Vitalick Gbeyonvi (2h47’42’’). Le podium, aussi bien chez les dames qu’au niveau des hommes remporte respectivement une médaille en or et un chèque d’un million (1.000.000) de francs Cfa, une médaille en argent plus une somme de Cinq cent (500.000) mille francs Cfa et une médaille de bronze plus deux cent (200.000) mille francs Cfa.

Au niveau de la marche sur 5km, le vainqueur chez les femmes est Géraude Dossa-Mekou (51’05’’). Elle est suivie par Isabelle Sanhouekoua (52’23’’) et Cathérine Vankpinmédé (58’28’’). Du côté des hommes, le premier porte les griffes d’Etienne Tindamé (29’13’’) alors que Youssouf Djivo (29’44’’) et Emmanuel Djossou (29’49’’) viennent en 2e et 3e position. Sylvain Azonhin (33’45’’), Bernadin Akondé (34’20’’) et Basile Ahehehinnou (34’22’’) forment le podium sur l’épreuve de course sur 10 km. Sur cette même épreuve, la meilleure chez les dames est Waliath Kotchenin (44’19’’), suivie par Jacqueline N’kouei (44’28’’) et Immaculée Tchakessou (45’14’’). La particularité de cette première édition est la participation des personnes en situation de handicap.

«Ce qui nous a marqué est le fait que des kenyans ont choisi Cotonou pour venir courir sur notre marathon. Ce n’était jamais arrivé», s’est réjoui le Coordonnateur du marathon, Ninon Ahoudjinou. A l’en croire, c’est une satisfaction du devoir accompli. Il n’a pas manqué de remercier le conseil municipal de la ville de Cotonou avec à sa tête le Maire Luc Atrokpo ainsi que les maillons de l’organisation sans oublier les athlètes et les partenaires. Pour finir, le Coordonnateur Ninon Ahoudjinou donne rendez-vous aux athlètes pour la deuxième édition avec plus d’innovations.

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire

Au quotidien

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives