Match Bénin – Zambie : stade, Guinée, les oubliés,… Michel Dussuyer livre ses vérités

Le sélectionneur national des Ecureuils du Bénin, Michel Dussuyer a animé une conférence de presse dans la journée du jeudi 10 octobre.2019. Au cours de ces échanges avec les hommes des médias, le technicien français a abordé plusieurs sujets relatifs aux éliminatoires de la prochaine CAN Cameroun 2021.

Le Bénin reçoit dimanche 13 octobre, la Zambie en match amical. Une rencontre test pour les Écureuils qui débutent en Novembre leur campagne des éliminatoires de la prochaine CAN 2021. Pour ce second match des poulains de Michel Dussuyer après leur brillant parcours à la dernière Coupe d’Afrique, c’est le stade Charles De Gaulle de Porto-Novo qui a été retenu, celui de l’amitié étant en chantier. Pour le technicien français, c’est pour permettre à la sélection de se familiariser avec les installations de ce stade avant la réception de la Sierra Leone pour le compte de la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2021.

Mais la gestion qui est faite des pelouses a horrifié le sélectionneur national qui a tapé du poing sur la table. « Ce que l’on doit savoir, c’est que l’expression technique va avec l’état de la pelouse. On exige de nous des résultats, je pense que nous avons aussi des exigences comme avoir une bonne pelouse », a t-il déclaré ajoutant que tout le monde savait depuis un mois, que le Bénin allait affronter la Sierra Léone sur cette pelouse. « Il faut donc l’entretenir », a-t-il ajouté. Pourquoi Zambie et pas Guinée-Bissau ?

A la question de savoir ce qui a milité le choix de la Zambie pour le match de dimanche alors qu’initialement, c’était la Guinée-Bissau qui avait été choisie, l’ancien gardien de but français a confié qu’il avait coché les Djurtus parce qu’ils avaient non seulement participé à la dernière édition de la CAN mais plus encore, leur système de jeu est similaire aux deux adversaires du Bénin en éliminatoire (Nigéria, Sierra Léone). Mais suite aux tergiversations de la sélection Bissau-guinéenne, c’est finalement sur la Zambie que le choix a été porté.

L’étonnante décision de ne jouer qu’un seul match de préparation alors que toutes les autres équipes en compétition ont fait le choix de deux voire trois matchs, a également été abordée par l’ancien coach de la Côte d’Ivoire. Pour lui, c’est préférable d’avoir du temps et se concentrer sur un seul match sachant qu’il y a deux importantes rencontres à venir. Le point des non-sélectionnés

La non sélection de certains joueurs cadre de l’équipe béninoise comme Chérif Deen Kakpo, Marcellin Koukpo et Rodrigue Fassinou, n’a pas non plus été éludée par l’ancien portier caennais. Michel Dussuyer a expliqué que le premier doit travailler pour mériter sa place. « Il n’était même pas titulaire lors du tournoi de l’Ufoa », fait-il remarquer. Quant au deuxième, en l’occurrence Marcellin Koukpo, le Français dit avoir discuté avec son adjoint Moussa Latoundji avant de prendre une décision. Il y a une hiérarchie et tout le monde ne peut pas venir en sélection, a fait savoir le sélectionneur. Le dernier, Rodrigue Fassinou n’a pas été convoqué parce qu’il y a actuellement Youssouf Assogba, explique Dussuyer. Pour lui, il ne faut pas appeler des joueurs pour appeler. Il faut appeler quelqu’un qui est meilleur que ceux qui sont là.

L’article Match Bénin – Zambie : stade, Guinée, les oubliés,… Michel Dussuyer livre ses vérités est apparu en premier sur BENIN WEB TV .

Au quotidien

juillet 2020
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Archives