Mexique : 208 ans de prison pour défaut de construction

Un tribunal mexicain a condamné à 208 ans de prison un homme qui avait approuvé des travaux de construction défectueux dans une école où 26 personnes sont mortes lors d’un tremblement de terre en 2017, selon le parquet.

Dix-neuf enfants figuraient parmi les 26 morts lorsque l’école élémentaire privée Rebsamen, dans la capitale, s’est effondrée après un séisme de magnitude 7,1.

Juan Mario Velarde, décrit comme le directeur responsable des travaux, avait approuvé la sécurité structurelle de l’école sans effectuer les tests nécessaires et en dépit des irrégularités de construction, a précisé le parquet de Mexico.

L’homme a été condamné «pour sa responsabilité pénale dans cet homicide», a ajouté le parquet dans un communiqué publié mercredi.

Cette «sentence historique» est le résultat d’une «faute professionnelle et d’une action totalement frauduleuse», a déclaré le porte-parole du ministère public, Ulises Lara, à la chaîne de télévision Milenio.

Bien qu’il ait su qu’il existait «des risques structurels graves», Juan Mario Velarde a permis à l’école de continuer à fonctionner, a déclaré Ulises Lara.

En octobre, la propriétaire et directrice de l’école, Monica Garcia Villegas, a été condamnée à 31 ans de prison pour homicide. Elle a été arrêtée après qu’il a été découvert qu’elle avait construit un grand appartement au-dessus des salles de classe, dont le poids aurait contribué à l’effondrement du bâtiment.

Selon la presse mexicaine, la réduction des coûts, la corruption ou l’incompétence des entreprises de construction et des autorités ont contribué à la destruction causée par le séisme, qui a fait 369 morts.

Avec AFP

L’article Mexique : 208 ans de prison pour défaut de construction est apparu en premier sur On voit tout.

Source : On voit tout

Laisser un commentaire

Au quotidien

avril 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Archives