Ministère de l’eau et des mines: Le Ministre Adambi et des collaborateurs font le bilan du Pag

(Occasion pour lancer le budget exercice 2023)

La grande salle de conférence du Ministère du travail et de la fonction publique à Cotonou a servi de cadre, jeudi 2 février 2023, à un atelier organisé par le Ministère de l’eau et des mines. Objectifs, faire le bilan d’étape du programme d’actions du gouvernement (Pag) dans les secteurs de l’eau, des mines et des Hydrocarbures sans oublier de lancer officiellement le budget exercice 2023, de ce département ministériel.

 

En présence des cadres de ce ministère, le Secrétaire général, Basile Adjo Kanon après ses mots introductifs, a permis à son Ministre de tutelle, de décliner les axes de cette rencontre. À entendre Samou Seïdou Adambi, le présent atelier sera consacré dans un premier temps au bilan de la mise en œuvre du Pag pour ce qui est des secteurs de l’eau, des mines et des hydrocarbures et dans un second temps au lancement du budget exercice 2023 du Ministère de l’Eau et des mines. Le gouvernement du Président Patrice Talon a assigné, à l’entendre, à son département ministériel un certain nombre de missions exprimées clairement à travers ce Programme. La plupart de ces missions impacte, selon ses propos, d’une manière ou d’une autre, directement le quotidien des compatriotes. « C’est pourquoi, il est nécessaire de marquer des arrêts pour faire le point du chemin parcouru et d’identifier les éventuels goulots d’étranglement en vue de procéder aux ajustements nécessaires à l’atteinte des objectifs à nous assignés dans les délais impartis. Car l’année 2023 est pour nous une année charnière de poursuite et de plus de visibilité des actions du Pag. Nous devons donc améliorer nos méthodes afin d’aller plus vite pour atteindre tous les objectifs qui nous ont été assignés d’ici septembre 2025 au plus tard. Au regard des défis, il me plait ici de souligner quelques grandes lignes des actions entamées ou déjà réalisées par notre département ministériel dans le cadre de la mise en œuvre du Pag. Il s’agit, entre autres, dans le domaine de l’eau, de l’achèvement des études techniques relatives aux travaux de réalisations des isomètres, la réalisation du réseau du bassin de l’Ouémé et du réseau isomètre du bassin sédimentaire côtier, de l’aménagement de 145 hectares de périmètre irrigué en aval desdits barrages… Dans le domaine des mines et des hydrocarbures ; la poursuite des procédures pour la réalisation des travaux de construction des pôles de stockage des substances explosives à usage civil, la poursuite et la reconnaissance des gisements de pierres ornementales, la restauration et la réhabilitation de deux sites de carrières d’exploitation de substance minérale, la dotation de matériel roulant et équipement en vue d’un meilleur suivi des activités minières et pétrolières… », a-t-il énuméré.

Lancement d’un budget à la hausse…

Le présent atelier, en plus de faire un bilan du Pag, donne l’occasion à ce ministère de procéder au lancement du budget exercice 2023, conformément au Cdmd finale. À suivre l’autorité ministérielle, le budget exercice 2023 du Ministère de l’Eau et des mines s’élève à 85.170.817.000 Fcfa contre 74.448.532.000 Fcfa en 2022. « Soit un accroissement de 14,41 %. Par nature de dépense, ce budget se présente comme suit : dépenses ordinaires: 2.052.606.000 FCFA  soit 02,41%; dépenses en Capital 83.127.211.000 FCFA, soit  97,59% dont 64 milliards de FCFA sur le budget national et de 18.527.211.000 FCFA sur les ressources extérieures. A l’issue des travaux de programmation et de budgétisation, la répartition des crédits par programme se présente ainsi qui suit : programme de pilotage que soutient 1.792.414.249 FCFA, le programme eau 81.516.716.406.100 FCFA, programme des mines 1.870.987.106 FCFA. L’exécution de chacun de ces programmes sera guidée par des principes clés que sont la gestion axée sur les résultats et sur la performance, la résilience, la transparence et l’éthique », a détaillé le Ministre, tout en invitant ses collaborateurs à plus de travail pour l’atteinte des objectifs fixés. En envoyant ses directeurs centraux en mission, plusieurs communications ont caractérisé cette rencontre.

J.G

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire