Nouvelles sanctions de l’UE contre l’Iran: Téhéran suspend ses relations avec l’UE, la Russie en colère

Les responsables de l’UE ont annoncé lundi, de nouvelles sanctions contre la république islamique d’Iran, ce qui a exacerbé les relations entre les deux parties et suscité également la colère de la Russie.

Alors que les puissances mondiales ont relancé les pourparlers sur le nucléaire iranien et que les négociations se déroulent plutôt de façon intéressante, l’Union européenne a ajouté lundi huit personnes et trois entités iraniennes à sa liste de sanctions sous prétexte de violations des droits de l’homme. Les interdictions de voyager et le gel des avoirs sont la première fois que l’UE impose des sanctions à l’Iran sous prétexte de violations des droits de l’homme depuis 2013.

A lire aussi: L’Iran essuie une attaque terroriste contre la principale centrale nucléaire du pays

Cette annonce de sanctions contre ses hauts responsables, ont réussi à susciter une grosse colère de Téhéran qui a annoncé une forte décision lundi. Le ministre iranien des affaires étrangères, Jawad Zaarif, a annoncé que son pays suspendait ses relations avec l’UE dans certains domaines pour contester les nouvelles sanctions européennes.

La Russie a également qualifié d’inacceptables, de telles sanctions alors que des négociations sensibles sont en cours pour revenir à l’accord sur le nucléaire iranien. «Nous espérons que l’Union européenne comprendra le caractère inacceptable d’imposer des sanctions à l’Iran, et Moscou condamne toute tentative de perturber les pourparlers de Vienne pour relancer le JCPOA», a déclaré Sergueï Lavrov, le chef de la diplomatie russe.

Source : BENIN WEB TV

Laisser un commentaire

Au quotidien

avril 2021
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives