Œuvres sociales dans le septentrion: Alfa Taaka distribue plus de 135 mille kits alimentaires

L’Association Alfa Taaka au service de la communauté (Ataseco) en partenariat avec la mairie de Djougou a donné de la joie aux populations du septentrion en ce mois de Ramadan.

 

Très engagé pour le bien-être des populations les plus vulnérables du septentrion, le président de l’Association caritative Alfa Taaka Mouhamam Sani Ibrahim l’a encore démontré de fort belle manière. En effet, son association a distribué plus de 135 mille kits alimentaires aux populations du septentrion. La cérémonie de distribution desdits kits alimentaires a eu lieu le mardi 19 avril 2022 sur la pelouse du stade Atchoukouma de Djougou, sur initiative de l’Association Alfa Taaka au service de la communauté (Ataseco). Ils étaient des milliers ces populations venues des quatre départements du Nord à prendre d’assaut le stade municipal Atchoukouma de Djougou réservé pour la circonstance pour recevoir leurs kits alimentaires.

La cérémonie officielle de distribution de ces kits alimentaires a connu la présence de plusieurs autorités politico-administratives dont le premier adjoint au maire Amadou Djibril, des représentants de l’imam de la mosquée centrale de Djougou et de la Direction départementale des affaires sociales et de la microfinance et du chargé de mission du préfet du département de la Donga Saliou Haroun.

Le porte-parole de l’association Alfa Taaka Moussa Salissou a rappelé les principaux objectifs de son association en l’occurrence la lutte contre la pauvreté sous toutes ses formes. C’est pour cette raison, que la cérémonie de remise de kits alimentaires vient à point nommé. En effet, l’association Alfa Taaka en partenariat avec la mairie de Djougou et l’association Al Hydaya du Koweït viennent une fois encore en aide aux populations du septentrion avec des kits alimentaires composés des sacs de riz et des bidons d’huile végétale.

A l’en croire, ces vivres permettront aux populations les plus vulnérables notamment les fidèles musulmans de poursuivre dans la quiétude le jeûne du ramadan et surtout de faire face à la cherté de la vie qui devient de plus en plus grandissante malgré les efforts du gouvernement du président Patrice Talon. Il a pour finir remercié leurs partenaires privilégiés Al Hydaya du Koweït et la mairie de Djougou.

Hervé Tisségueh, chef du service des affaires sociales et de la solidarité, représentant le directeur départemental des affaires sociales et de la microfinance, a témoigné les gratitudes du ministre chargé des affaires sociales et par ricochet du gouvernement du Bénin à l’Association Alfa Taaka au service de la communauté.

Il a remercié les membres de l’association Alfa Taaka au service de la communauté et ses partenaires et d’autres bonnes volontés qui voudront bien accompagner cette association pour ce grand geste du cœur à l’endroit des populations les plus pauvres.

En prenant la parole au nom du maire de Djougou Abdoul Malik Séibou, le premier adjoint au maire a dit toute sa reconnaissance à l’association Alfa Taaka. Une association qui nous a habitués à de pareils événements, a-t-il précisé.

Amadou Djibril, au nom des bénéficiaires, a remercié les généreux donateurs. Il a prié pour que Allah, au nom de ce mois saint de ramadan, puisse bénir les membres de l’association.

Au nom du préfet du département de la Donga, le chargé de mission de la préfecture de Djougou, a dit toute sa joie de voir les visages rayonnants des bénéficiaires présents à cette cérémonie. Ces milliers de kits alimentaires viendront à coup sûr aider surtout les fidèles musulmans à finir dans la joie la dernière décade du carême musulman.

Saliou Haroun a décerné un satisfecit au maire de la commune de Djougou pour ce partenariat fructueux conclu avec l’association Alfa Taaka qui fait les choses de manière organisée, méthodique et rationnelle. Ce qui est totalement différent des actions éparses des autres structures islamiques. C’est le fruit de cette riche collaboration de l’association Alfa Taaka et la mairie de Djougou, a-t-il fait entendre. Saliou Haroun a pour finir, demandé aux bénéficiaires de recevoir ce don avec toute la valeur qui l’accompagne et de prier Allah pour que parmi eux, certains puissent aussi faire des dons à d’autres qui ne sont pas aujourd’hui bénéficiaires et cela est possible selon ses propos. Il a terminé pour dire qu’ils ne doivent pas toujours rester dans la posture de celui qui tend éternellement la main mais aussi chercher à s’affranchir du joug de la pauvreté.

Rappelons enfin que d’intenses prières ont été dites par le suppléant de l’imam de la mosquée centrale de Djougou. La cérémonie a été rehaussée par la présence des membres de l’Union pour le développement de la commune de Djougou Udécod Alafia.

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire

Au quotidien

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives