Partenariat entre la FBBB et Dreals Paris: Les objectifs dévoilés aux férus de la balle au panier

Dans le cadre du partenariat avec Dreals Paris et la Fédération béninoise de Basket-ball (FBBB), les parties prenantes étaient face aux hommes des médias, mercredi 30 mars 2022 à Cotonou. Une sortie médiatique qui vise à éclairer les uns et les autres sur l’objectif du partenariat et les activités prévues dans le cadre du camp de basket 3×3.

 

L’activité primordiale de ce partenariat est l’organisation de l’Open House de basket-ball 3×3. Un Camp pour les équipes nationales 3×3 (toutes catégories : U18, U21, U23, Senior) grâce au concept « Dreals Basket House» et qui va être achevé par un Tournoi international de Basket-ball 3×3.

Pour le président de la FBBB, Ismahiln Onifadé, l’objectif principal du partenariat avec Dreals Paris est de réussir à qualifier le Bénin aux Jeux Olympiques Paris 2024 au 3×3 chez les dames ou chez les deux (hommes et femmes). A l’en croire, le Bénin a la chance aujourd’hui de présenter une belle image de ses projets, de sa rigueur dans la gestion et la programmation pour aller vers l’excellence. A l’écouter, il s’agira de travailler avec un partenaire qui est un partenaire de référence, Dreals Paris. «Le Bénin ne partira pas de zéro. Je crois qu’avec la doigtée, avec la technicité et surtout l’engagement de l’ensemble des techniciens, des spécialistes et des experts de Dreals, qu’on peut polir notre pierre», a-t-il indiqué.

«J’ai découvert des joueurs à fort potentiel. Déjà des qualités techniques sensiblement égales à celles qu’on a pu connaître en France», a avancé Richard Billant, ex-sélectionneur des équipes françaises 3×3 (Femmes/Hommes). Il a indiqué que le Bénin peut déjà être optimiste pour la constitution au moins des U18, une équipe compétitive pour les différentes compétitions internationales qui se profilent.

Pour sa part, Angelo Tsagarakis, ancien joueur français du 3×3 a fait remarquer que la FBBB est en avance au niveau du 3×3. Selon ses propos, le potentiel est là. Il n’a pas manqué de saluer le fait que le Bénin ait une Directrice technique nationale. Et au Bénino-togolais Jean-Marc Aloumon (PDG Dreals Paris) de marteler que l’objectif est que le Bénin ait tous les outils nécessaires pour développer le basket 3×3. «Nous, au niveau de Dreals Paris, on fera le maximum pour qu’on atteigne les objectifs», a-t-il rassuré.

A.F.S.

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire

Au quotidien

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives