Parti ‘’Les Démocrates’’: Le récépissé : encore d’obstacles sur le chemin

Hier, mardi 10 novembre 2020, les responsables du parti en gestation ‘’Les Démocrates’’ étaient encore dans les locaux du ministère de l’Intérieur. Ils sont allés s’enquérir de ce qui bloque la délivrance de récépissé au parti. C’est alors que, contre toute attente, de nouvelles observations leur ont été faites.

 

Ils avaient pourtant assuré avoir méticuleusement tout corrigé pour qu’enfin, plus rien ne bloque la délivrance du récépissé du parti d’Opposition naissant. Le ministère de l’Intérieur n’est pas de cet avis. Hier, le parti en gestation ‘’Les Démocrates’’ a été confronté à de nouveaux obstacles. Selon certaines sources, les responsables du parti ont pris l’initiative d’aller demander au ministre de l’Intérieur où se situe le blocage. C’est alors qu’on leur a dit qu’ils ont produit l’un des meilleurs dossiers. Mais, malheureusement, il leur est reproché l’absence de procurations des membres fondateurs absents au congrès constitutif du parti. Autrement dit, il est demandé aux responsables du parti de produire les procurations des membres fondateurs qui, pour une raison ou une autre, n’étaient pas présents au congrès. Si ceci est fait, le parti ‘’Les Démocrates ‘’ aura son récépissé dans un délai de deux semaines, aurait assuré le ministère de l’Intérieur.

Le parti a déposé au ministère de l’Intérieur les documents nécessaires pour la déclaration de constitution le 29 juillet 2020. Ceci, certainement après un congrès constitutif. A cause de la pandémie du Coronavirus, certains membres fondateurs n’ont pu faire le déplacement de l’intérieur du pays. Ceux-ci, aux dires du ministère du l’Intérieur, devraient produire des procurations.

Doutes sur la bonne foi de Sacca Lafia

Qu’il vous souvienne qu’après le dépôt de leur dossier au ministère de l’Intérieur, une première observation avait déjà été faite aux responsables du parti ‘’Les Démocrates’’. En août, le ministère avait indiqué à Eric Houndété et Cie qu’ils devraient insérer dans les documents les lettres de démission des anciens membres du parti Force cauris pour un Bénin émergent (Fcbe). Exigence à laquelle le parti s’est plié, malgré que les responsables aient dénoncé en son temps l’inopportunité d’une telle demande. Cela fait, ils s’attendaient alors à ce que le ministère les appelle pour leur remettre le récépissé. Mais cela n’arrivait pas. Ils sont allés plaider leur cause chez des responsables d’Institutions. Mais rien n’y fit. Hier, ils ont dû se rendre d’eux-mêmes au ministère de l’Intérieur et c’est alors que la nécessité de produire des procurations est apparue. Or, analysant les causes de l’exclusion de l’Opposition aux Législatives de 2019, il a été dit au dialogue politique et martelé dans le Code électoral révisé que le ministère de l’Intérieur fera désormais ses observations en une fois. D’un autre côté, cette demande de procurations ne cache-t-elle pas un piège ? Supposons que les membres fondateurs en question soient obligés d’antidater les procurations pour qu’elles soient conformes au jour de la tenue du congrès. Ne donneront-ils pas, dans ce cas, au ministre de l’Intérieur, une raison de rejeter définitivement le dossier du parti ?

Plus d’un mois après que le parti ait satisfait à la première observation, le ministère n’a pas daigné appeler les responsables du parti. Il a fallu qu’ils lui forcent la main pour être informés qu’il faut produire des procurations. Et là encore, la loi dit que les observations doivent être faites une seule fois. Ce qui veut dire que cette dernière observation n’a plus sa raison d’être. Elle aurait dû être faite en même temps que la demande de lettres de démission d’anciens militants Fcbe. Tout cela mis ensemble, on est en droit de se demander s’il y a pas, quelque part, une volonté manifeste de ne pas donner le récépissé au parti ‘’Les Démocrates ?

M.M

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire

Au quotidien

septembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Archives