Politique nationale : Houdé, ni mouvancier, ni opposant ?

Quelle est exactement la position actuelle du parti Dynamique unitaire pour le développement et la démocratie (Dud) sur l’échiquier politique national ? Alors qu’on l’attendait au dialogue politique du chef de l’Etat comme les autres partis se réclamant de la Mouvance, le parti de Valentin Aditi Houdé a surpris plus d’un en conditionnant sa participation à la satisfaction de certaines préalables. Puis, contrairement au parti Fcbe, il est resté dans sa posture de boycott des assises du Palais des congrès. Sur les 9 partis invités, seule la Dud était absente. On s’attendait alors à voir Valentin Houdé et ses lieutenants aux assises parallèles organisées au même moment par les forces de la Résistance aux « Chants d’oiseau ». Mais là encore, il n’y avait pas trace de la Dud. A la création du parti, il était dit que c’est un parti de la Mouvance, donc soutenant les actions du chef de l’Etat. Mais après son exclusion des dernières législatives, le parti a pris fait et cause pour l’Opposition. Il a même participé à des manifestations de l’Opposition visant à exiger des élections inclusives. On comprend alors que la Dud reste dans la même dynamique en reprenant les préalables de l’Opposition comme condition à remplir avant tout dialogue. Suivant cette même logique, on ne serait pas étonné de voir Valentin Houdé aux « Chants d’oiseau ». Mais tel n’est pas le cas. Du coup, il y a un flou. Valentin Houdé craint-il de subir la colère du chef de l’Etat par sa présence aux côtés des forces engagées dans la Résistance, ou le président de la Dud est-il dans une position où il se doit de tenir compte des envies mouvancières de ceux qui l’entourent ?

M.M

Au quotidien

juillet 2020
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Archives