Postes de responsabilités dans la chaîne des dépenses publiques: La base de données des cadres à nommer désormais effective

Le fichier national d’admission et de nomination des cadres aux emplois dans la chaîne des dépenses publiques est désormais une réalité. La première base de données mise en place à cet effet, est constituée de plus d’une cinquantaine de cadres sélectionnés, par catégorie, après appel à candidatures, suivi d’un tri méticuleux.

Le fichier national d’admission et de nomination des cadres aux emplois dans la chaîne des dépenses publiques est l’une des promesses de campagne du candidat Patrice Talon. Son objectif étant de mettre en place une administration publique moderne et efficace au service du développement. Une fois au pouvoir, le chef de l’Etat l’a instauré, par décret n°2016-477 du 16 août 2016. Il s’agit d’une liste de compétences avérées et incontestables qui sera désormais exploitée en vue de désigner, par un mécanisme transparent, les cadres à des postes de responsabilités dans la chaîne des dépenses publiques.

Ainsi, la première base de données de ce fichier national récemment mis en place a permis de retenir 57 cadres susceptibles d’être proposés à nomination à trois postes dans la chaine des dépenses publiques. L’on y retrouve, parmi les personnes retenues, trois cadres pour le poste de coordonnateur de projet, 46 pour le poste de directeur de l’administration et des finances, et huit cadres pour le poste de personne responsable des marchés publics.

Mais avant d’en arriver à cette sélection, un appel à candidatures a été lancé en vue de la sélection des cadres capables d’occuper les postes de coordonnateur de projet, directeur de l’administration et des finances, directeur de l’informatique à la direction générale du budget, directeur général adjoint du budget, directeur général adjoint du trésor et de la comptabilité publique, directeur du contrôle à la direction nationale de contrôle des marchés publics et enfin de personne responsable des marchés publics.

Après leur enrôlement, les candidats ont été soumis à un test psychotechnique axé, entre autres, sur le leadership, le management et l’intégrité. Ils ont également subi un entretien individuel. Après quoi, ils ont fait l’objet d’une enquête de moralité. C’est ainsi que le gouvernement du président Patrice Talon est parvenu à la mise en place de la première base de données du fichier national d’admission et de nomination des cadres aux emplois de la chaîne des dépenses publiques. D’autres phases suivront, dans les semaines à venir, en vue de la sélection des cadres pour le reste des postes.

Pour un suivi rigoureux de la performance des cadres dont les noms figurent dans le fichier et nommés à des postes de responsabilités dans la chaîne, il est prévu qu’ils soient périodiquement évalués en matière d’éthique et de compétence professionnelle. Des séances de renforcement de capacités seront, régulièrement, initiées à leur intention en vue d’améliorer de manière constante la prestation de l’administration publique et de faire de la reddition de comptes, une réalité. Il faut souligner que cette base de données sera périodiquement auditée pour son épuration et l’intégration de nouveaux cadres.

Le fichier national d’admission et de nomination des cadres aux emplois dans la chaîne des dépenses publiques est l’un des moyens de lutte contre la politisation de l’administration et la corruption. L’avènement de cet outil de gestion rationnelle des compétences dans la chaîne des dépenses publiques est donc salutaire, et l’on ne peut qu’encourager le gouvernement à poursuivre sur cette lancée.

Au quotidien

juillet 2020
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Archives