Pour mieux défendre leur corporation et intérêts: Des marchands des réseaux Mtn, Moov et Sbin se mettent en Association

Pour sa première édition, l’Association des marchands au niveau des réseaux Gsm (Mtn, Moov, Sbin) s’est réunie ce 1er mai à Cotonou, à l’occasion de cette célébration de la journée internationale du travail. En plus d’être une journée récréative, cette occasion a été pour eux une aubaine pour poser leur jalon. Ainsi, dans une ambiance conviviale, ils ont décidé de ce fait, de mettre désormais sur pied un creuset digne du nom, capable de défendre leurs intérêts auprès des opérateurs Gsm. Pour le Président de cette Association, plusieurs raisons motivent cette décision. À entendre donc Norbert Oussa, le but de cette manifestation marquant cette 1ère édition est d’aider les réseaux Gsm dans la sensibilisation contre les cas : d’arnaques, de retraits magiques, etc. << À cet effet, le collectif des Marchands Gsm sollicite de la part des responsables Gsm, l’amélioration de certains acquits à savoir :l’augmentation des comptes commissions, la qualité des réseaux Gsm au cours des transactions financières et surtout les messages retour de façon spontané après chaque opération de vente de crédit, de dépôt et de retrait mentionnant belle et bien le numéro du client, les délais de restitution des dépôts erronés (il est à souligné ici que c’est notre argent que nous tournons et les réseaux nous privent de notre capital parfois avec une attente de restitution allant jusqu’à deux semaines voire un mois en cas de conflit) ; le renforcement du dispositif sécuritaire au niveau des maisons mères de Gsm afin de permettre aux marchands d’exercer sans trop s’exposer aux représailles liées aux diverses formes d’arnaques ci-dessus évoquées >>, a-t-il évoqué. Au-delà de Cotonou et ses environs, l’Association entend étaler ses tentacules afin d’avoir un bureau national.

J.G

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire