Premier stage préparatif de la Can U20 Egypte 2023: «Les objectifs visés par ce premier stage sont atteints», dixit Mathias Déguénon

Du  17 au 27 octobre 2022, la sélection nationale junior était en regroupement en quête d’éventuels renforts pour la Can junior Egypte 2023 en février prochain. Un regroupement sanctionné par deux matches amicaux contre Asvo (club de ligue 1) et l’équipe olympique du Bénin pour évaluer le niveau de l’équipe. Au terme de ce premier stage dénommé «En route pour le Caire», le sélectionneur national Mathias Déguénon a livré ses impressions.

 

Votre équipe a perdu sa deuxième rencontre amicale face à la sélection U23 du Bénin. Impression…

C’est une satisfaction au niveau du contenu. Nous sommes dans une phase de préparation et les objectifs visés par ce premier stage sont atteints. Nous avons mis un projet de jeu en place et cette première phase de jeu consiste à faire adhérer ce projet aux jeunes que nous avons. Et, cette adhésion aux cours de ces deux matches est acceptée  et nous devons l’améliorer sur plusieurs aspects pendant les autres phases qui viendront.

Nous avons vu une très bonne équipe U20 en première partie mais elle a baissé pavillon en seconde. Comment peut-on expliquer cela ?

Comme je l’ai dit, nous avons appelé de nouveaux joueurs pour ce stage. Il faut donc faire jouer tout le monde pour apprécier. C’est ce que nous avons fait en seconde mi-temps et nous avons constaté comme vous, que le niveau a un peu baissé. C’est cela qui nous permet de faire un bilan après, car au cours du prochain stage, nous aurons à voir d’autres joueurs. Nous allons tirer les meilleurs de ce groupe et compléter avec ceux qui viendront pour le deuxième stage afin d’améliorer le travail qui a commencé.

Revenons au bilan.  Dix jours de stage et deux matches tests. Qu’est ce qu’on peut retenir ?

Le projet de jeu que nous sommes entrain de mettre en place est celui de la possession. En général, vous savez que nous n’avons pas des joueurs de grand gabarit. Donc, notre projet de jeu, c’est de passer par les lignes, le jeu de possession. C’est ce que nous avons essayé de faire au cours de ces deux  matches. Vous avez constaté que sur des phases données, cela a pris mais sur d’autres, il faut une amélioration. Nous ne sommes qu’au début et nous sommes confiants. Nous sommes sûr et certain qu’avant le jour J, nous allons tout mettre en œuvre afin d’obtenir ce que nous voulons au niveau de notre projet pour qu’à terme, nous puissions faire bonne sensation à la Can en Egypte. C’est de cela qu’il s’agit. Nous avons un objectif en février 2022 et c’est étape par étape. Cette première étape pour moi, est positive. L’adhésion au projet de jeu est comprise et acceptée et nous devons nous améliorer pour parfaire ce qui n’a pas marché pour que nous puissions être tranquille sur le banc quand nous allons mettre l’équipe en place.

Dans votre plan de préparation, un deuxième stage est prévu. On peut s’attendre à de nouveaux joueurs ?

Bien sûr. D’abord, au niveau du groupe qui a qualifié le pays, ils ne sont que quatre au premier stage. Il y a certains dans l’équipe olympique, d’autres sont à l’étranger. Ceux qui sont ici, on va les rappeler et appeler de nouvelles têtes. Et comme je l’ai dit dans le premier lot, il y a des satisfactions au niveau de certains nouveaux et nous allons les rappeler au prochain stage afin de parfaire notre projet que nous allons mettre en place. Merci.

M.M.

Source : Matin Libre

About Post Author

Laisser un commentaire

Au quotidien

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives