Prison civile de Cotonou: Les députés de l’opposition interdits de rencontrer Aïvo

Pourquoi Madougou et pas Aïvo ? Dimanche, 05 février 2023, 21 députés des 28 élus sur la liste du parti Les Démocrates ont rendu visite à Reckya Madougou. Avant leur entrée en fonction, le dimanche 12 février prochain, ils étaient à la prison civile de Missérété, au chevet de l’opposante condamnée à 20 ans de prison. Des Béninois s’étaient alors demandé pourquoi Madougou et pas Aïvo ? Hier, mercredi 8 février 2023, ils allaient trouver réponse à cette question n’eût été…

 

En effet, les nouveaux élus du parti Les Démocrates avaient prévu également dans leur agenda une visite au professeur Joël Aïvo. Hier, mercredi 8 février 2023, était la date retenue. Ils étaient donc dans l’après-midi de ce mercredi aux portes de la prison civile de Cotonou où est incarcéré l’apposant, candidat recalé à la présidentielle de 2021 et condamné à 10 ans de prison, depuis plus d’un an, pour blanchiment de capitaux et atteinte à la sûreté de l’Etat. Mais les choses ne se sont pas passées comme ils l’auraient voulu. Contrairement à Apro-Missérété, ils ont été purement éconduits. D’après les informations qui ont circulé dans les réseaux sociaux et confirmées par des sources proches du parti, les responsables de la prison civile de Cotonou ont opposé un refus à cette visite. Comme justifs, ils auraient demandé aux visiteurs du jour, une autorisation préalable, en raison des restrictions anti-covid. Laquelle devrait émaner du procureur spécial de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet), juridiction ayant condamné il y a plus d’un an, l’enseignant de droit constitutionnel.

M.M

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire