Programme Youth.Heritage.Africa : une vingtaine de professionnels africains de musées en formation au Bénin


Vingt professionnels de musées venus du Burkina Faso, du Bénin, du Cameroun, de Côte d’Ivoire, de la Guinée, des Iles Comores, du Mali, du Rwanda, du Sénégal, de la Tunisie et du Togo suivent la phase pratique d’une formation sur la gestion des réserves des musées à l’Ecole du patrimoine africain (EPA) depuis ce lundi 15 mai 2023. Organisée conjointement par l’EPA, le Centre international d’études pour la conservation et la restauration des biens culturels (ICCROM) et le Fonds pour le patrimoine mondial africain (AWHF), ladite formation accueille aussi des étudiants en année de licence professionnelle en gestion du patrimoine à l’EPA. Le déroulement des enseignements prévus pour être dispensés par trois formateurs de l’Algérie, de la Guinée et Burkina Faso, a été précédé d’une cérémonie d’ouverture présidée par le Directeur de l’EPA, Dr Franck Ogou qui avait à ses côtés le Représentant du Bureau régional de l’UNESCO pour l’Afrique centrale, Dr Jean-Roland Onana NKoa et le représentant des formateurs, Dr Ismaïlou Baldé.


Au cours de la cérémonie, la Cheffe Unité Programme-Projets de l’EPA, Dr Jéronime Zanmassou, a dit à l’assistance que la formation intervient après la phase virtuelle organisée via la plateforme de l’EPA pour des enseignements théoriques. Elle a ensuite dit pouvoir compter sur le sérieux des participants afin que les objectifs soient atteints. Le Directeur de l’Etat, Dr Franck Ogou, pour sa part a laissé entendre que l’institution qu’il dirige et qui fête ses 25 ans d’existence cette année 2023 est une solution pour la préservation et la conservation du patrimoine en Afrique. Aussi, a t-il dit que le travail qui se fait à l’EPA l’est avec minutie. A titre illustratif, il a confié que la sélection des 20 professionnels participants n’a pas été facile parce qu’ils sont aussi méritants les uns que les autres dans la centaine de ceux qui ont postulé. Il n’a pas manqué de les exhorter à l’assiduité tout au long des cinq jours qu’ils passeront à l’EPA tout en les invitant à prendre une part active dans les manifestations entrant dans le cadre de la journée internationale des musées le 18 mai 2023, événement que l’EPA ne passera pas sous silence.

Source : Fraternité

Laisser un commentaire