Réhabilitation du fort portugais de Ouidah : Nouvelle descente du Ministre Jean-Michel sur le chantier Abimbola

Le Ministre en charge du tourisme a fait une nouvelle descente sur le chantier de réhabilitation du Fort Portugais à Ouidah. Jean-Michel ABIMBOLA et l’Agence nationale de promotion des patrimoines et de développement du tourisme (ANPT) qui assure la Maîtrise d’ouvrage rappellent les impératifs aux différentes parties impliquées dans la phase I du projet de réhabilitation du Fort Portugais.

L’aménagement des réceptacles pour accueillir 26 œuvres culturelles du Bénin dans de meilleures conditions est devenu une préoccupation quotidienne pour le Gouvernement béninois qui n’entend rallonger d’un seul jour le chronogramme de la restitution de 26 de ses oeuvres culturelles par la France. A la tête d’une délégation de quelques membres de son cabinet et de l’Agence (ANPT), le Ministre a fait le tour de deux grands chantiers ouverts pour matérialiser l’ambition du Gouvernement de faire de Ouidah, une pépite à révéler au reste du monde.

A la base-vie de l’entreprise Yunnan Construction, en charge des travaux de construction du complexe hôtelier de la Marina à Djègbadji, l’autorité accompagnée du Préfet de l’Atlantique et du Maire de la ville de Ouidah s’est imprégnée des dispositions prises pour le démarrage imminent des travaux. Le directeur général de Yunnan Construction et ses techniciens ont fait visiter sur le plan architectural des différents compartiments qui composent le complexe hôtelier. Les questions liées au dédommagement des citoyens affectés par le projet, l’emploi de la main d’œuvre locale et bien d’autres préoccupations ont été abordées au cours de la visite. Ces préoccupations seront approfondies au cours d’une séance de travail que les autorités ministérielles et les responsables de l’entreprise projettent dans quelques jours.

Au Fort Portugais de Ouidah, la délégation a pu noter que employés et ouvriers s’activent pour rattraper le retard accusé afin de finir les travaux dans un délai de sept (07) mois. « Au niveau de notre groupement, nous comptons doubler les effectifs pour vraiment tenir dans le délai. Il y a des équipes sur chaque infrastructure du projet. Et nous travaillons tous les jours afin de rattraper les écarts connus par le passé et finir les travaux à fin février 2021 », a rassuré Hospice Houngbèmè, Directeur des travaux de l’entreprise Ken-Dal & Fils. Après la visite des différentes infrastructures du chantier, le Ministre a tenu une séance avec ses hôtes. Faut-il le rappeler, le Fort Portugais comporte trois compartiments. Le compartiment central est composé de la Maison du Gouverneur, du bâtiment accueil principal, du bâtiment de l’esclaverie situé dans la cour des esclaves, d’un local technique et du bâtiment de casernement. Dans la cour du Gouverneur, il y a deux grands bâtiments, le snack-bar, des boutiques et ateliers et le bâtiment de l’accueil scolaire. Tout cet ensemble est clôturé par le mur d’enceinte avec des tourelles au niveau des quatre angles. Sur le demi-périmètre extérieur, il sera construit la douve qui selon l’histoire, servait de dissuasion pour les esclaves qui tentaient de fuir et un aménagement extérieur tout autour du Fort. « … Le Fort Portugais qui abrite le musée d’histoire de la ville est aujourd’hui en chantier et devra offrir dans les prochains mois un nouveau visage à ses visiteurs.  Le même site connaîtra aussi bientôt le lancement des travaux de construction du Musée international pour la mémoire de l’esclavage (MIME)», a confié le Ministre au terme de la visite.

 

P.G. D.

Source : Les 4 VERITES

Laisser un commentaire

Au quotidien

septembre 2020
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Archives