Réparation de l’esclavage : la justice française dit non à deux associations

Nouveau camouflet judiciaire pour les associations qui militent pour la réparation de l’esclavage en France, depuis le vote de la loi reconnaissant comme crime contre l’humanité, l’esclavage et la traite des noirs. En effet, la justice a opposé une fin de non-recevoir à la demande de deux associations de chercher des charniers d’esclaves en Martinique. Le Comité national pour les…

Vous pouvez lire cet article sur La Nouvelle Tribune

Source : La Nouvelle Tribune

Laisser un commentaire

Au quotidien

mai 2022
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Archives