Revue de presse du 25 mars 2015 de Deo Gratias Kindoho sur Radio Bénin


Bonjour !

Législatives du 26 Avril ! Désignation des représentants des députés dans les postes de vote : vers l’adoption d’une liste incomplète. C’est le titre que L’INFORMATEUR, dans l’incertitude, a choisi d’afficher en manchette ce mercredi et il n’est pas le seul. Vers l’adoption d’une liste partielle au Parlement, titre aussi LE MEILLEUR. Les indications parvenues à plusieurs canards, pendant qu’ils se rendaient à l’imprimerie après avoir attendu en vain, leur ont donné l’impression qu’on ne connaîtra pas tous les noms des représentants des députés dans les bureaux de vote à l’issue de la session parlementaire. Une session prévue pour s’achever hier en début de soirée mais qui se poursuivait encore tard dans la nuit, à en croire la plupart des journaux parus aujourd’hui. Selon les dernières nouvelles recueillies par L’INFORMATEUR, peu avant de mettre sous presse, il était question que l’Assemblée Nationale vote les listes disponibles quitte à ce que les autres listes qui ne sont pas prêtes, soient acheminées plus tard à la CENA par les formations politiques concernées. Ils s’agit notamment des formations politiques de l’opposition (la minorité parlementaire) rapportent L’AURORE et FRATERNITE, sur la base de certaines précisions fournies hier au cours de la soirée par le Président de l’Assemblée Nationale depuis son perchoir. « L’essentiel est fait au niveau de la majorité parlementaire. Par contre aucune liste n’a été produite par l’opposition parlementaire. Je suis passé et repassé chez les différents responsables. Aucune liste n’a été déposée », confiait Mathurin Coffi Nago à ses pairs. En réaction à ce point fait par le Président de l’Assemblée nationale, le député PRD Augustin Ahouanvoébla a pris la parole, au nom de ses camarades de l’Opposition, pour se montrer rassurant, si l’on tient à ses propos tels que résumés dans les colonnes de FRATERNITE. « Nous n’avons pas l’habitude de faire du travail bâclé. La minorité a souhaité faire un travail totalement harmonisé…L’autre chose est que nous avons envoyé les noms sur support papier et cela a été rejeté. Nous sommes obligés de reprendre la saisie de ces noms pour les renvoyer en support numérique ». Voilà en gros les explications apportées hier par Augustin Ahouanvoébla autour de 22h, semble-t-il. En définitive, écrit FRATERNITE, le président de l’Assemblée Nationale a accordé 4h supplémentaires aux retardataires pour la désignation tant attendue des représentants de l’institution dans les postes de vote. Mais jusqu’à 2h du matin, rien n’avait bougé. Certaines sources ont confié à FRATERNITE que « la difficulté des députés de la minorité parlementaire est due au fait que les partis dont ils sont issus, n’ont pas assez de militants dans certaines régions du pays ».

Casse-tête pour les députés de l’opposition donc, casse-tête aussi pour des proches du Président Boni Yayi. COUP D’ŒIL en voit bon nombre actuellement qui courent pour une hypothétique immunité parlementaire, au regard de l’imminence de la fin du second mandat de Boni Yayi. Selon le journal, il n’y a pas d’autres raisons qui motivent leur candidature aux prochaines élections législatives. « Oh que c’est dur et cruel de vivre une fin de règne si tourmentée », s’exclame COUP D’ŒIL quand PALMARES s’interroge : « Yayi : le défi ou l’abdication ? ». Pour ce quotidien, soit le Chef de l’Etat se montre vraiment fini, comme le clament certains, soit il rafle la majorité aux prochaines élections pour le contrôle de la succession. S’il décide de ne pas abdiquer, NOUEVLLE EXPRESSION craint que ses anciens alliés qui, aujourd’hui lui ont tourné le dos, en paient les pots cassés. Nicaise Fagnon, Mathurin Nago, Candide Azannaï, Sacca Lafia et bien d’autres encore figurent tous sur une liste noire de députés dont il faudra à tout prix empêcher la réélection, révèle NOUVELLE EXPRESSION.

Si c’était possible, Michel Adjaka aurait bien voulu empêcher la publication de la liste des coordonnateurs d’arrondissement retenue par la Commission Electorale Nationale Autonome. Le Président de l’Union Nationale des Magistrats du Bénin déplore, chez FRATERNITE et LE MEILLEUR, que la sélection de cette catégorie d’agents de terrain de la CENA ait été opérée en violation du code électoral. Alors que les textes donnent priorité aux magistrats dans le processus de recrutement des coordonnateurs d’arrondissement, la CENA en a décidé autrement, fustige Michel Adjaka. A certains endroits, des magistrats ont été écartés du poste au profit d’autres personnes. Il y a aussi que des magistrats retenus ont été déployés à 200 voire 300km des lieux qu’ils ont choisis, dénonce par ailleurs le président de l’UNAMAB.

Excellente journée !

Deo Gratias Kindoho

PS : Version audio disponible ici

Voir aussi

  Revue de presse du 02 avril 2015 de Henri N’dah-Sékou sur Radio Bénin

La Revue de Presse (02 04 15)
Bonjour à tous !
Le spécimen du Bulletin unique est prêt. Constat de L’Autre Quotidien qui sort de la CENA. La CENA qui va livrer ce document deux jours avant la campagne électorale. L’Aurore revient aussi de la CENA mais avec une mine froissée. Le débat sur l’authentification ou l’identification des bulletins divisent les membres de la commission électorale nationale autonome. L’opposition s’est saisie du dossier et crie déjà à la fraude, selon le journal. Les membres de (...)

  Revue de presse du 1er avril 2015 de Henri N’dah-Sékou sur Radio Bénin

La Revue de Presse (01 04 15)
Bonjour à tous ! Le Nigéria a un nouveau président. Muhammadu Buhari succède à Goodluck Jonathan, annonce L’Evénement Précis. L’opposition a donc gagné, se réjouit le journal. Buhari a été le vainqueur de la présidentielle, titrent L’Aurore, Nouvelle Expression et Le Potentiel. L’alternance est intervenue dans le calme, constate Le Progrès. Sur un air de poisson d’avril Fraternité nous apprend que la victoire de Buhari a amené Boni Yayi du Bénin à renoncer au pouvoir. L’Aurore (...)

  Revue de presse du 31 mars 2015 de Henri N’dah-Sékou sur Radio Bénin

La Revue de Presse (31 03 15)
Bonjour à tous !
Pas de gros sujets dans les canards qui nous sont parvenus. L’Informateur par exemple se contente de la démission de 10 conseillers RB à Abomey. Des départs qui ne coutent rien au parti selon le journal. Le Palmarès a suivi le dossier et affirme que le maire démissionnaire et ses camarades ont été rejetés par la base. Abomey sort de primaires douloureuses alors que la 6ème circonscription électorale va connaitre de chaudes empoignades. Selon Tokpa Actu (...)

  Revue de presse du 30 mars 2015 de Henri N’dah-Sékou sur Radio Bénin

La Revue de Presse (30 03 15)
Bonjour à tous !
Deux vedettes à la une des quotidiens ce matin. La première est Codjo Alofa présumé assassin de Pierre Urbain Dangnivo. Après 40 jours de fuite, il a été arrêté au Togo et ramené au Bénin, annoncent La Nation, L’Evénement Précis et Le Progrès. Fin de cavale donc pour le jeune marabout, titrent L’Informateur et L’Aurore. Une prouesse qu’on doit aux services de renseignements et à la police, nous apprend Fraternité. C’est la preuve, écrit Le Télégramme, que le (...)

  Revue de presse du 26 mars 2015 de Deo Gratias Kindoho sur Radio Bénin

Bonjour !
Les élections législatives approchent à grand pas et sur le terrain, chacune des forces en présence (mouvance et opposition) se débat pour se garantir une majorité présidentielle à l’Assemblée Nationale. Mais à quoi bon ? Semble se demander PALMARES sachant que « des députés se sont toujours montrés vendables » et que « le plus offrant a toujours eu l’adhésion des transhumants », sous-entendu la majorité parlementaire. En d’autres termes, PALMARES nous explique que « l’Assemblée Nationale vit comme (...)

  Revue de presse du 25 mars 2015 de Deo Gratias Kindoho sur Radio Bénin

Bonjour !
Législatives du 26 Avril ! Désignation des représentants des députés dans les postes de vote : vers l’adoption d’une liste incomplète. C’est le titre que L’INFORMATEUR, dans l’incertitude, a choisi d’afficher en manchette ce mercredi et il n’est pas le seul. Vers l’adoption d’une liste partielle au Parlement, titre aussi LE MEILLEUR. Les indications parvenues à plusieurs canards, pendant qu’ils se rendaient à l’imprimerie après avoir attendu en vain, leur ont donné l’impression qu’on ne connaîtra (...)

  Revue de presse du 24 mars 2015 de Deo Gratias Kindoho sur Radio Bénin

Bonjour !
Elections législatives du 26 Avril 2015 ! L’Assemblée Nationale peine à choisir ses envoyés spéciaux pour les postes de vote. La désignation des représentants du Parlement toujours bloquée, titre L’INDEPENDANT. Conséquence : la session extraordinaire va s’achever aujourd’hui dans la discorde, note LE PROGRES. La clé de répartition finale est le point d’achoppement mais dans le rang de l’opposition, tout serait déjà bouclé. C’est surtout au niveau de la majorité parlementaire que ça coince, à en (...)

  Revue de presse du 23 mars 2015 de Deo Gratias Kindoho sur Radio Bénin

Bonjour !
Chacun prêche pour sa paroisse, dit-on. S’il revenait au Directeur Général de l’Unité de Protection de l’Environnement de décider du sort des prochaines élections, ce serait ‘‘Exit !’’ tous les candidats dont le projet s’écarte des défis environnementaux qui se posent au Bénin. En termes de défis, LA NOUVELLE GAZETTE qui se fait ce lundi le porte-parole de Clément Kotan, évoque la pollution sonore avec la multiplication des églises, les antennes GSM avec leur groupe-relais, l’audit environnemental (...)

facebook twitter Youtube skype linkedin RSS