Riposte à la Covid 19: La France via l’Afd et Enabel appuie le Bénin en équipements

À la tête d’une délégation de l’Agence française de développement (Afd) et de l’Agence belge de développement Enabel, l’ambassadrice de France au Bénin est allée remettre des équipements de soins d’urgence et de réanimation au  ministère de la santé. Cet appui apporté, vendredi 17 juillet 2020, vient en soutien au plan de riposte à la Covid 19 du gouvernement béninois.

Ces premiers équipements commandés via Enabel et réceptionnés par le ministre de la santé, en personne, sont composés d’un lot de 7 m3 d’oxygène permettant de remplir près de 400 bonbonnes, des équipements de soins d’urgence et de réanimation à savoir, des laryngoscopes et sondes pour les intubations, des aspirateurs pour les sécrétions trachéales, des électrocardiographes pour la surveillance cardiaque, du matériel de perfusion et concentrateurs d’oxygène, du matériel de surveillance des cas hospitalisés dont 25 monitorings multi-parametres et 10 saturomètres pour surveiller le taux d’oxygène dans le sang. «  Enabel est, en partenariat avec le ministère de la santé via un financement de la France, de l’Afd, sur un programme déployé dans les Collines et qui vise à travailler sur les soins obstétricaux néonataux et les maladies non transmissibles. Or, la crise Covid étant arrivée au moment du démarrage du projet, en partenariat avec le bailleur de fonds, la France, il était convenu de déployer 3 millions d’euros sur la réponse à la crise Covid. Et donc c’est dans le cadre de cette réponse à la crise Covid que ce matériel  a été acheté et remis aujourd’hui officiellement au ministère de la santé… », a expliqué Jean-François Michel, Représentant résident de l’Agence belge de développement Enabel. Deux (2) milliards de FCfa de la France via l’Afd à travers son initiative «  Covid 19-Santé en commun » lancée le 9 avril dernier. Le financement mis en oeuvre par Enabel à travers une adaptation du projet ÉQUITÉ (Ensemble pour une QUalité des soins Inclusive et transparente, orientée vers l’Égalité genre) apporte ainsi une réponse rapide au plan de riposte à la Covid19 du Bénin. « Cette contribution, monsieur le Ministre, permet ainsi d’appuyer le Ministère de la santé en renforçant les capacités de diagnostic ou de dépistage de la maladie via notamment la commande de plus de 23000 kits de tests PCR qui, nous l’espérons, pourront être livrés très rapidement, de surveillance sanitaire, de prise en charge et de communication et de sensibilisation des populations face à la pandémie », détaille l’Ambassadrice Véronique Brumeaux. «  La forte mobilisation de votre ministère et de ses services déconcentrés, dès les prémices de la crise sanitaire, ainsi que les décisions prises au plus près des besoins liés à l’évolution de la pandémie, attestant d’une forte d’adaptation, ont permis jusqu’à présent de contenir la propagation du virus et méritent d’être saluées. Soyez assuré que la France continuera de se tenir à vos côtés pour poursuivre les efforts entrepris dans le cadre de cette lutte engagée au niveau mondial », ajoute la diplomate qui avait également à ses côtés Samuel Van Steirteghem, le Manager du projet ÉQUITÉ.

 

Les mots du ministre béninois de la santé

Prenant la parole, le ministre de la santé a salué l’excellente qualité des relations entre le Bénin et la France, qui ont permis de bénéficier de plusieurs appuis pour le renforcement du système de santé du Bénin. Benjamin Hounkpatin a aussi salué l’engagement de l’Afd et de Enabel aux côtés du gouvernement notamment dans le cadre de cette pandémie. «  Votre geste de ce jour vient vraiment à point nommé, et la qualité des équipements que vous mettez à notre disposition contribueront à renforcer la capacité d’action des structures dédiées à la prise en charge des cas positifs de la Covid19 et d’assurer une gestion efficace de cette pandémie qui défie tous nos systèmes de santé. À titre d’exemple, les équipements de réanimation sont indispensables à ce jour quand nous savons que le nombre de cas graves commence à augmenter, et que c’est surtout la détresse respiratoire qui constitue la première manifestation de cette gravité. C’est vous dire que ces équipements sont déjà attendus avant même d’arriver sur les sites », se réjouit le professeur Benjamin Hounkpatin qui  voit aussi ces équipements renforcer le système sanitaire après la gestion de la pandémie. Pour finir, le ministre qui a procédé à la réception des équipements, a rassuré l’ambassadrice de France et la délégation qu’ «  un très bon usage » en sera fait.

Il faut souligner que les équipements destinés à améliorer considérablement les soins apportés aux malades de la Covid19 hospitalisés, en particulier les cas graves, devront être aussitôt déployés dans les centres de prise en charge du pays, notamment Cotonou, Allada et Parakou.

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire

Au quotidien

juillet 2020
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Archives