Santé/spécialité: L’endocrinologie : ce qu’il faut savoir

Que savoir de l’endocrinologie, le rôle et l’importance du médecin spécialiste en endocrinologie dans le système sanitaire ? Dans une publication relayée sur la page de l’Ordre national des médecins du Bénin (Onmb), Gbessoua Marie Laure Nadège Fifamè, médecin, spécialiste en Endocrinologie Diabétologie et Nutrition apporte des éléments de clarification.

 

« L’endocrinologie est une branche extrêmement passionnante de la médecine qui s’occupe des maladies qui touchent les glandes endocrines.

Les glandes endocrines, ce sont des organes qui produisent des substances appelées hormones. Les hormones jouent un rôle très important dans le fonctionnement et l’équilibre de l’organisme. Lorsqu’une hormone est sous produite ou excessivement produite par sa glande dédiée, cela est responsable de symptômes bien spécifiques, qui peuvent être très invalidants. Les maladies des glandes endocrines sont fréquentes, mais sous diagnostiquées au Bénin du fait de l’absence de plateau technique adéquat et bien évidemment aussi du fait de notre contexte socio-culturel. Des personnes de tous les âges, peu importe le sexe, du nouveau-né à l’enfant, en passant par l’adolescent, des adultes aux personnes âgées, peuvent être concernées. Le retard de croissance ou l’excès de croissance, la puberté précoce ou tardive, les troubles de la fertilité, les troubles des règles, l’hirsutisme (les femmes barbues), la dysfonction érectile (impuissance), les goitres, les cancers de la thyroïde, certains troubles du sommeil, les états de fatigues chroniques et inexpliqués, et une multitude de pathologies que vous êtes loin d’imaginer, sont du ressort de l’endocrinologue.

Comme le disait un de nos maîtres, « si vous ne trouvez pas de quoi souffre un patient, regardez du côté des hormones ».

La diabétolologie s’intéresse au diabète qui, en soit, est aussi une maladie endocrinienne, car liée à un dysfonctionnement du pancréas, une glande située derrière l’estomac. C’est de loin la pathologie la plus fréquente et la plus connue dans ce domaine, avec des complications parfois désastreuses . D’où l’importance de son dépistage. On n’oublie pas le diabète gestationnel (au cours de la grossesse) très important également à dépister.

Et enfin la nutrition, qui englobe tout ce qui concerne le rapport à la nourriture….je veux citer l’obésité, l’anorexie, les carences nutritionnelles, les troubles du comportement alimentaires etc….

Je travaille dans un centre hospitalier et universitaire. Ma journée typique de médecin endocrinologie est axée sur la prise en charge des malades hospitalisés, et leur suivi en consultation, l’annonce des diagnostics… Elle est souvent ponctuée  de réunion avec des collègues d’autres spécialités pour la discussion des cas complexes. Oui, l’endocrinologue travaille aussi étroitement avec les cardiologues, les néphrologues, les internistes, les gynécologues, les chirurgiens ORL  et digestifs , les neurochirurgiens, les radiologues, les pédiatres, les diététiciens…..C’est vraiment une spécialité qui fait le pont avec de nombreuses autres, pour une prise en charge optimale des patients. Il y a aussi un volet de la prise en charge qui est centrée sur la prévention et l’éducation thérapeutique des patients.

À la fin de la journée, on est heureux d’avoir sauvé une vie, d’avoir redonné le sourire à un patient, une famille etc….

Ce n’est pas une spécialité simple, mais c’est vraiment très passionnant. Et si c’était à refaire, je choisirais encore et toujours l’endocrinologie »

A.B

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire

Au quotidien

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives