Selon la Banque mondiale: Le Rwanda sera le seul pays d’Afrique subsaharienne avec une croissance de plus de 6% en 2022

En avril, le FMI avait indiqué qu’au moins sept pays d’Afrique subsaharienne devraient enregistrer une croissance supérieure ou égale à 6% en 2022, avec en tête le Niger. Mais d’après la Banque mondiale, seuls le Rwanda et la RDC enregistreront de telles performances cette année.

 

Cette année, le Rwanda sera le seul pays d’Afrique subsaharienne à enregistrer une croissance de plus de 6%. C’est ce qui ressort du nouveau rapport sur les perspectives économiques mondiales publié le mardi 7 juin par la Banque mondiale.

Avec une croissance attendue à 6,8%, le pays des Mille collines devrait enregistrer la plus forte croissance de la région, selon le rapport. Il devrait être suivi de la RDC pour laquelle l’institution table sur une croissance de 6% cette année.

Au total, 12 pays enregistreront une croissance supérieure ou égale à 5% en Afrique subsaharienne. En plus du Rwanda et de la RDC, on compte le Bénin et l’île Maurice (5,9%), la Côte d’Ivoire (5,7%), et la Gambie (5,6%). Avec une croissance attendue à 5,5% chacun, le Cap-Vert, le Ghana et le Kenya suivent dans ce classement qui voit la Tanzanie (5,3%), le Niger (5,2%) et le Togo (5%) occuper respectivement les 10e, 11e et 12e place.

Ces prévisions de croissance interviennent dans un contexte marqué par des risques de stagflation à la hausse, qui font craindre une dégradation de la situation économique mondiale. Ainsi, la Banque mondiale a réduit ses prévisions de croissance mondiale pour 2022 de 4,1% à 2,9% et ajoute que « le rythme de croissance devrait perdurer jusqu’en 2023-2024, dans un contexte marqué par la guerre en Ukraine qui perturbe fortement l’activité, l’investissement et le commerce à court terme, le tassement des effets de rattrapage de la demande et la levée progressive des mesures de soutien budgétaire et d’accompagnement monétaire ».

En avril, le FMI avait indiqué que sept pays d’Afrique subsaharienne enregistreraient une croissance supérieure ou égale à 6% cette année. Avec une prévision de 6,9%, c’est le Niger qui avait été placé en tête des plus fortes croissances attendues dans la région, pour la période étudiée.

 

SOURCE : Agence Ecofin

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire

Au quotidien

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives