Sensibilisation des artistes du Couffo sur les réformes au Fac: Gilbert Déou Malè revient sur le bien-fondé du projet

Les acteurs culturels du département du Couffo n’avaient pas eu la chance d’accueillir les éléments de la direction du Fonds des arts et de la culture l’année écoulée. Ainsi le Directeur de cette institution, Gilbert Déou Malè,  a pris sur lui la responsabilité de poursuivre l’œuvre entamée en prenant l’initiative de parcourir les autres contrées du Bénin afin de sensibiliser les uns et les autres sur les tenants et aboutissants des réformes engagées aux fonds des arts et de la culture(Fac).

 

Gilbert Déou Malè était à la tête d’une forte délégation, essentiellement constituée des membres de la direction dont il a la charge, qui s’est rendue à Dogbo dimanche 03 janvier 2021. L’objectif de la descente, c’est de poursuivre l’exercice de sensibilisation des acteurs culturels au sujet des différentes réformes engagées à la direction du fonds des arts et de la culture. Pour le directeur, c’est le moment plus que jamais pour les acteurs culturels de savoir que plus rien ne se passera comme avant. « Il est question pour nous à l’orée de cette nouvelle année, qu’on revienne dans le Couffo pour informer les acteurs culturels sur les réformes en cours à la direction du fonds des arts et de la culture. Nous leur avons expliqué les réformes et nous en avons profité pour leur indiquer les comportements à tenir pour bénéficier d’un accompagnement au Fac. Il a été aussi question essentiellement de leur parler de la professionnalisation du secteur et de comment le Fac va les accompagner dans un élan d’autonomisation » souligne le DG/Fac. Des explications qui reçoivent l’assentiment des acteurs réunis pour la circonstance. «  Je suis très contente du déplacement du Dg/Fac parce qu’il nous a expliqué tout ce qu’on n’avait pas compris au sujet des réformes, et désormais nous savons ce qu’il faut faire pour être en règle pour bénéficier de cet accompagnement qui est très important pour nous », s’en réjouit une des participantes à la séance. Cette sensibilisation qui laisse un écho favorable dans le rang des acteurs culturels de Dogbo, a permis aux uns et aux autres de savoir désormais que le Fonds des arts et de la culture est là pour tout le monde, du moins pour ceux qui font un travail professionnel dans le secteur des arts et de la culture au Bénin.

Teddy G.

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire

Au quotidien

janvier 2021
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives