Sergino Elisha Adjanohoun du BR dans la 5ème circonscription électorale : « Tout acteur politique doit savoir qu’une élection est une fête »

Acteur politique influent du Bloc Républicain dans la cinquième circonscription électorale, Sergino Elisha Adjanohoun invite le peuple béninois à se lever comme un seul homme pour le vote du 8 janvier prochain dans la joie et la paix. Dans un entretien exclusif, il passe au scanner les actions phares du président Patrice Talon et invite la population à mieux l’accompagner dans sa mission à la tête de l’Etat.

Bonjour et merci de vous présenter

Je m’appelle Sergino Elisha Adjanohoun, président de l’Ong Esd Elisha, membre de la mouvance présidentielle et du Parti le Bloc Républicain. Je suis l’œil du bloc Républicain dans la cinquième circonscription électorale qui regroupe Ouidah, Tori et Allada.

Pourquoi votre revirement en politique ?

Oui, c’est vrai que je suis président d’Ong et je fais beaucoup pour ma nation. Je contribue pour le développement de mon pays à travers les actions de mon Ong. J’ai décidé de soutenir le président Patrice Talon parce que nous partageons la même vision, le développement et rien que le développement.

Monsieur Sergino Elisha Adjanohoun, pourquoi aviez-vous déposé votre valise au Bloc Républicain ?

J’espère que vous savez très bien que, sous le régime précédent, je résidais en Allemagne et je venais, de temps en temps, dans mon cher et beau pays le Bénin, havre de paix, poser certaines actions sociales en faveur des populations, des femmes et des enfants démunis ou orphelins. Vous avez suivi comme tout le monde que l’actuel président de la République a lancé un appel vibrant en 2016 à tous les Béninois de la diaspora à venir participer à la construction de notre nation. Ainsi, je suis rentré au bercail pour apporter ma pierre à l’édifice. Et comme vous pouvez vous en douter, personnellement, j’épouse les idéaux du Chef de l’Etat. Je partage profondément sa vision, sa politique de développement, son sens élevé de rendre les plus démunis, les orphelins, les pauvres, heureux et d’assister de diverses manières les femmes et enfin de garantir la santé à tous. Patrice Talon est une chance pour notre nation et nous devons l’accompagner à réussir sa mission. C’est une perle rare qui s’est plus que jamais engagée pour le développement et rien que le développement du Bénin. Si vous avez eu la chance de voyager un peu, vous devez comprendre pourquoi le président de la République investit dans de grandes infrastructures, pourquoi il rend attrayant le Bénin. Vous devez comprendre pourquoi des lois justes et bien fondées ont été votées à l’Assemblée nationale pour le bonheur des populations et surtout pourquoi le père de la nation mise sur la lutte farouche contre la corruption. C’est au regard des ambitions nobles et vraiment courageuses de notre président que j’ai fait le choix du Bloc Républicain. Et pour ceux qui ne le savent pas, le Bloc Républicain est le réservoir des leaders politiques déterminés à accompagner avec fierté et abnégation les actions du Président Patrice Talon. C’est un parti politique d’hommes avertis qui partage la vision du père de la nation à qui il fait des observations concrètes et des suggestions pour le développement du Bénin. C’est un regroupement d’hommes politiques qui s’écoutent mutuellement, travaillent dans l’harmonie et sont à l’écoute des problèmes et difficultés des populations. En tout cas, dans la cinquième circonscription électorale où les ténors du Bloc Républicain m’ont toujours fait confiance, tout se passe bien et nous estimons évoluer dans le bon chemin.

Vous parlez concrètement de quel chemin ?

Celui du 08 janvier 2023. Vous savez, le jour des élections doit être considéré comme un jour de fête dans notre pays. L’élection renforce la démocratie et toute élection a toujours été organisée dans une transparence totale sous le régime de la Rupture. A Ouidah, Allada et Tori, nous sommes déjà prêts pour le combat politique, le combat des législatives prochaines. Nous estimons que le Bloc Républicain va rafler toutes les mises de la cinquième circonscription électorale. La victoire est déjà à nous. Vous savez, au Bloc Républicain, ce sont les actions sur le terrain. Et je souhaite vivement que le Chef de l’Etat Patrice Talon et le Secrétaire général national du Bloc Républicain Abdoulaye Bio Tchané me fassent confiance. Je sais que le combat électoral sera rude sur le terrain, dans la cinquième circonscription électorale. Une chose est certaine : j’ai une base politique solide dans ma circonscription électorale. Vous savez bien que je me suis préparé pour.

Rappelez-nous un peu de certaines vos actions sociales à l’endroit des populations de la cinquième circonscription électorale

Le développement du football, l’épanouissement de la jeunesse, la promotion de l’entrepreneuriat, l’éducation et le social sont mes principaux chantiers. D’abord, en tant qu’acteur du sport roi, mon ambition est de faire de Ouidah, une grande commune de football et ceci passe inéluctablement par la détection, la formation et la promotion des jeunes talents. En témoigne l’organisation de Ouidah Cup, la plus grande compétition de football organisée au Bénin que j’ai initiée depuis 5 ans et qui regroupe des équipes provenant de tous les départements du pays. D’ailleurs, l’édition 2022 de cette compétition dédiée aux pépites de 14 à 18 ans des centres de formation a eu lieu du 5 Août au 4 Septembre derniers et l’équipe championne a empoché la faramineuse somme de 2.000.000 de FCFA. Toujours dans le sens du développement du football, il faut souligner qu’avec l’appui de mes partenaires européens, un projet d’aménagement du stade Omnisports de la ville de Ouidah a été élaboré. A part les initiatives pour le développement du football, j’ai aussi comme priorité, l’épanouissement de la jeunesse et le développement de la culture. C’est à travers des initiatives comme, Miss Olympique Vacances, le parrainage de “La Saga des Amazones” et la diffusion grand public, de la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN) organisée au Cameroun. Pour la réduction de la pauvreté dans la commune de Ouidah, les témoignages des femmes et des jeunes illustreront bien mes actions. En effet, j’ai financé un nombre important de femmes exerçant des activités génératrices de revenus et des jeunes pour des projets d’entrepreneuriat. Pour ce qui est de la santé, il est important d’indiquer que pendant la période critique de la pandémie de la Covid-19, je me suis beaucoup investi dans la lutte contre la propagation du fâcheux virus à travers des campagnes de sensibilisation sur les mesures barrières et des dons de masques et des dispositifs de lavage des mains.

En un mot, il faut dire que je n’étais pas trop satisfait du niveau peu reluisant de développement de ma ville natale, conséquence de la gestion peu ambitieuse des administrations communales successives. C’est pourquoi, je compte m’impliquer davantage pour relever la pente. “Ouidah mérite mieux”. Je salue d’ailleurs la grande part des projets qu’a réservé le président Patrice Talon dans son Programme d’Actions du Gouvernement (PAG) pour amorcer véritablement le développement de cette commune. Je rêve d’une ville de Ouidah moderne et prospère et je pense que la révolution du secteur du tourisme reste le levier principal sur lequel le développement de la ville peut se reposer. J’appelle les forces vives de Ouidah à taire les divergences et s’unir pour accompagner le chef de l’État dans sa vision de faire de cette commune, un grand pôle touristique.

Comment appréciez-vous l’organisation des législatives ?

D’abord, je voudrais féliciter les structures organisatrices des élections législatives du 08 janvier 2023. Je veux parler de l’Agence nationale d’identification des personnes (Anip), de la Commission électorale nationale autonome (Cena) et de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac). En réalité nous suivons avec intérêt les démarches menées par la Cena et l’Anip qui ont, tour à tour, rencontré et échangé avec les acteurs politiques et responsables de partis politiques, les responsables des organisations de la société civile, l’affichage de la liste électorale informatisée provisoire etc. En somme, tout se passe bien en matière d’organisation. Toutefois je suggère, une fois la liste électorale transmise à la Cena, que le calendrier électoral se déroule correctement pour que tout se passe dans la transparence totale. Je félicite la Haac pour sa détermination à mieux contrôler les professionnelles des médias du Bénin.

Autre sujet à présent, il y a deux semaines une coupure d’électricité a fait plusieurs morts au CNHU. Qu’en pensez-vous ?

Avant tout propos, je m’inclime devant la mémoire des disparus. Quatre morts c’est trop, c’est une énorme perte pour notre pays. Je pense que le gouvernement a mis beaucoup de moyens pour améliorer le plateau technique. Ce qui s’est passé est lié à la légèreté humaine et j’apprécie la prompte intervention du Chef de l’Etat qui a saisi la justice pour qu’une enquête judicaire soit ouverte. Je sais que l’enquête suit son cours et que le droit sera dit.

Un appel à l’endroit du peuple béninois

Que les responsables de mon parti politique le Bloc Républicain me fassent confiance pour les législatives. J’ai en main la cinquième circonscription électorale. Que les acteurs politiques béninois sachent et se souviennent toujours que l’élection c’est la joie, c’est une fête. Que les populations sortent massivement pour aller voter. Pas de peur, pas de panique, pas de trouble à l’ordre public. Que l’opposition sache raison garder. Levons-nous massivement pour le vote du 8 janvier dans la joie et la paix totale. Œuvrons à mieux accompagner le président Patrice Talon et que vive la République du Bénin.
Réalisation Adrien TCHOMAKOU

Source : Fraternité

About Post Author

Laisser un commentaire

Au quotidien

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives