Séverin Quenum ouvre la 3ème édition du séminaire de justice commerciale

Le ministre de la justice et de la législation, Séverin Quenum a ouvert ce jeudi 25 novembre 2021 à Grand-Popo, les travaux de la 3ème édition du séminaire de la justice commerciale. « La protection du bail commercial à l’épreuve du non-paiement des loyers et de la réalisation des garanties immobilières », c’est le thème retenu pour les assises qui se sont achevées ce vendredi 26 novembre.

Initiée par le tribunal de commerce de Cotonou et le Conseil des investisseurs privés au Bénin, la 3ème édition du séminaire de la justice commerciale connait la participation d’opérateurs économiques et d’investisseurs, ainsi que des partenaires techniques et financiers (PTF). “La protection du bail commercial” ; “La pratique de la réalisation des garanties immobilières et du recouvrement des créances bancaires” ; “Le recouvrement des créances par voie de saisie immobilière à l’épreuve des contraintes fiscales”, sont entre autres, les différentes communications développées à l’occasion des travaux.

Cette rencontre selon le président du Conseil des investisseurs privés au Bénin, Roland Riboux, est un véritable creuset d’échanges constructifs, d’orientation pour une meilleure prise de décisions et de plaidoyer pour l’amélioration du climat d’affaires.

Ce climat selon Marc Vizy, ambassadeur de France près le Bénin est aujourd’hui propice aux investisseurs français.

Le vice-président de l’association professionnelle des banques et établissements financiers du Bénin, Jean-Jacques Golou a félicité pour sa part, le tribunal de commerce de Cotonou pour ses efforts dans la gestion des contentieux. Il a par ailleurs plaidé pour son renforcement à travers l’installation d’une Cour d’appel commerciale.

Le ministre de la justice et de la législation, Séverin Quenum dans son discours d’ouverture a rappelé l’objectif du gouvernement à travers le séminaire. Il s’agit d’améliorer de manière significative le climat des affaires au Bénin, de promouvoir les investissements afin de parvenir à un net recul de la pauvreté et un meilleur progrès social. Le garde des sceaux a par ailleurs formulé le vœu que des propositions concrètes capables de contribuer au rayonnement du monde des affaires au Bénin, et dans l’espace OHADA émergent de ces assises pour le bonheur des populations.

F. A. A.

Source : 24 Heures au Bénin

Laisser un commentaire

Au quotidien

janvier 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives