Soirée des Oscars Alopheir: L’abbé Arnaud Eric Aguénounon honoré

La 11ème édition des Oscars de l’artisanat, de l’innovation et de la recherche en Afrique (Alopheir) qu’organise l’ONG Ife Africa a consacré les mérites de l’abbé Arnaud Eric Aguénounon. Portrait, trophée et attestation de félicitations lui ont été remis, samedi 23 Avril 2022, à Majestic de Cotonou, au cours d’un dîner de gala organisé à cet effet.

 

Au total, ils étaient 21 acteurs à être récompensés au cours de cette soirée de distinction. De l’artisan à la transformatrice de produits agro-alimentaires, au prêtre-écrivain à l’enseignant en passant par le tradithérapeute, les profils étaient divers. Dans le lot, un lauréat captive l’attention : L’abbé Arnaud Eric Aguénounon.

Et le président de l’ONG Ife Africa, Ange Chidas, et le parrain de cette 11ème édition, Faustin Dahito, ont été unanimes sur l’engagement d’écrivain et d’analyste politique de l’abbé Arnaud Eric Aguénounon. Un prêtre analyste politique, bien connu du landerneau et qui n’hésite pas à exprimer ses opinions tant sur les plateaux de télévision, la presse écrite, etc. Le profil a séduit.

Heureux de cette distinction, l’homme de Dieu va, d’entrée, remercier le Seigneur pour le souffle de vie et l’appel au sacerdoce. « Être prêtre, écrivain engagé dans le débat public … n’est toujours pas facile », reconnaît-il. Mais, avec force et détermination, il s’y accroche. Son trophée, il le dédie, entre autres, à feu Vincent Folly, celui-là même qui à l’entendre, lui a donné le goût des articles de presse. Loin de se complaire dans cette récompense, il prend l’engagement d’œuvrer davantage pour impacter sa communauté par sa pensée.

Les Oscars de l’artisanat, de l’innovation et de la recherche en Afrique célèbrent, aux dires du président de l’ONG Ife Africa, Ange Chidas, les hommes et femmes artisans innovateurs et chercheurs émérites d’Afrique qui impactent leurs pays à l’instar de l’abbé Arnaud Eric Aguénounon. Ce sont ceux qui, va renchérir Faustin Dahito, portent l’espoir de ce continent et nul ne devrait ignorer leur rôle dans le tissu économique du pays.

Abbé Arnaud Eric Aguénounon, au delà  du ministère presbytéral…

Prêtre catholique, il l’est. Philosophe politique, écrivain-essayiste béninois, Arnaud Éric Aguénounon l’est aussi. Actuellement, il est Professeur résident et formateur au Grand Séminaire de Philosophie Saint Paul de Djimè à Abomey. Bien connu du paysage politique au Bénin, il est auteur de nombreux articles de presse. Homme des Lettres, à son actif : La frénésie du messianisme, Balises éthiques

contre les lâchetés et marasmes politiques ; La Soif du pouvoir, Regard éthique sur des manoeuvres politiques au Bénin ; Lumière sur les racines organiques des peurs au Bénin.

L’abbé Arnaud Eric Aguénounon est par ailleurs le promoteur de la Fondation Jean Chrysostome. Une Fondation qui, composée de plusieurs personnes ressources, vise notamment, entre autres : à anticiper sur les crises sociales, détecter les problèmes sociaux, les analyser et proposer des actions concrètes pour les résoudre en temps réel ; s’engager dans le social au cœur de la cité pour accompagner les couches les plus fragiles en milieu urbain et en milieu rural ; poser des actions de développement avec des communautés de base ou avec des ONG et associations dans le but de susciter le développement à la base.

 

CK

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire

Au quotidien

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives