Sommet départemental pour la culture de la paix et la non-violence: Le préfet Djibril Mama Cissé, parrain de l’étape du Borgou

La salle de réunion de l’hôtel de ville de Parakou a abrité, mardi 25 octobre 2022, le sommet départemental pour une culture de la paix et la non-violence. Cet événement qui est couplé avec le Festival des Familles pour la Paix et l’Unité est organisé par la Fédération pour la Paix Universelle (Fpu-Bénin).

 

« Le rôle de la famille dans la construction des communautés pacifiques, d’interdépendance, et de valeurs universelles et de prospérité mutuelle ». Tel est le thème sous lequel est cette rencontre qui vise à sauvegarder les valeurs morales pour une meilleure cohésion sociale et qui a réuni autour du préfet Djibril Mama Cissé, parrain de l’événement, ses collègues de l’Atacora et de l’Alibori, les maires et élus communaux du Borgou, les autorités morales et religieuses de tous ordres et de l’honorable Bio Sounon Bouko.

Plusieurs personnalités ont été distinguées et fait ambassadeur de la paix au cours de ce sommet pour leur contribution à l’enracinement, la sauvegarde et la promotion de la paix.

Le préfet Djibril Mama Cissé, procédant à l’ouverture du sommet, a indiqué que ce dernier vient à point nommé car organisé à la veille des élections législatives prochaines. Il s’est dit très heureux de la tenue de ce sommet, car il permettra au Borgou de changer sa mauvaise renommée de département qui s’est illustré dans les violences électorales. Il a salué la présence des différentes autorités religieuses.

Plusieurs communications en lien direct avec la culture et la promotion de la paix ont été animées par les élus locaux du Borgou et les responsables de la fédération pour la paix universelle.

Source : Matin Libre

About Post Author

Laisser un commentaire

Au quotidien

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives