Togo : Accusés de diffamation, deux journaux suspendus de parution pour trois mois

La Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication a suspendu deux journaux pour trois mois de parution. La décision a pris effet dès le jeudi 2 février. Tous les directeurs de publication, le patronat de la presse togolaise, désapprouvent la décision. Le journal « Liberté » a été poursuivi en justice suite à une plainte de la Première ministre pour diffamation. La justice a condamné le…

Source

Source : Les 4 VERITES

Laisser un commentaire