Togo : Un militaire aux arrêts après la mort d’un béninois

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile s’est prononcé mardi sur un drame survenu lundi à Agoègan à la frontière Togo-Bénin. Un passeur clandestin de nationalité béninoise qui défiait des militaires togolais a été mortellement atteint par un tir. Le militaire a été arrêté et mis à la disposition de la justice.

Pour Damehame Yark, le drame s’est produit lorsqu’un passeur clandestin tentait de braver le dispositif sécuritaire, en dépit de la fermeture des frontières terrestres.

« En dépit de cette décision et du dispositif sécuritaire mis en place pour veiller à la stricte application de la fermeture des frontières, il est regrettable de constater que certains individus continuent de vouloir traverser clandestinement les frontières par des sentiers ou par la voie fluviale », a regretté le Général Yark.

Pour le ministre de la sécurité, le passeur béninois a été intercepté par les militaires déployés pour surveiller les berges du fleuve Mono et du lac, après avoir fait traverser le lac à bord d’une pirogue à onze (11) passagers à hauteur d’Agoègan.

« Ils ont été tous conduits au poste pour interrogatoire. Mécontent de l’action des militaires et contre toute entente, ce passeur contourne un des militaires au moment de leur interrogatoire et lui prend son sac contenant trois chargeurs garnis avant de se jeter dans la lagune », précise le patron de la Sécurité.

Dans la suite de son explication, Damehame Yark indique que l’intéressé a été sommé en vain de revenir remettre le sac et tentait de rejoindre l’autre rive du côté du Bénin.

« C’est alors qu’un des militaires ouvre le feu et l’atteint mortellement », ajoute la note du ministre qui précise que le corps a été confié à sa famille pour inhumation après un constat fait par la Brigade territoriale de la gendarmerie d’Aklakou du côté du Togo et le commissariat d’Agoè-Djigo, côté Bénin.

Par ailleurs, le gendarme informe que le militaire concerné a été mis aux arrêts. Un procès-verbal sera adressé au Procureur de la République près le Tribunal d’Aného qui fera la lumière sur les circonstances de ce drame.

Written by Togo Breaking News

Au quotidien

mai 2020
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives