Tournée du ministre de la décentralisation dans les Collines et Zou: Raphaël Akotègnon au contact des réalités des populations

Le ministre de la décentralisation et de la gouvernance locale, Raphaël Akotègnon a entamé depuis le 13 octobre 2022, une tournée d’échanges dans les départements du Bénin.  Après l’Alibori et le Borgou, le Ministre et sa délégation étaient dans les départements des Collines et du Zou le jeudi 10 et vendredi 11 novembre 2022.

 

La présente descente sur le terrain a permis au ministre de toucher du doigt, certaines réalités des populations à la base, d’apprécier les conditions de travail et de fourniture de services publics au niveau de l’administration territoriale et de prendre connaissance des difficultés rencontrées dans la mise en œuvre de la réforme structurelle afin d’envisager des approches de solutions dans une démarche participative et inclusive. Dans les départements des Collines et du Zou, l’autorité ministérielle a visité quelques communes. A la faveur d’une séance de synthèse qui s’est déroulée dans les locaux de la Mairie de Dassa-Zoumè, des échanges se sont articulés autour des avancées et difficultés de mise en œuvre de la réforme structurelle. Le maire de Dassa-zoumè, Nicaise Fagnon a témoigné sa gratitude au gouvernement pour les efforts consentis en vue d’insuffler un nouveau dynamisme au secteur de la décentralisation. « À la faveur de la réforme structurelle du secteur de la décentralisation induite par la loi 2021-14 du 20 décembre 2021, portant Code de l’Administration Territoriale en République du Bénin, les communes de Dassa Zoumè et de Savalou sont érigées au rang des communes à statut particulier alors que les communes de Bantè, de Glazoué, de Ouessè et de Savè restent des communes de droit commun. Les conseils communaux et les conseils d’arrondissement fonctionnement normalement », s’est réjoui le Préfet des Collines, Saliou Odoubou. A l’en croire, les cadres techniques et administratifs semblent bien tenir leur rôle tandis que les rapports entre les organes politiques et administratifs sont plus ou moins bien entretenus malgré quelques écarts observés. Parlant des difficultés, le Préfet des Collines a souligné la non désignation dans les communes de Bantè, de Ouessè et de Savalou, des Conseils de supervision. Dans son intervention, l’autorité ministérielle a rappelé aux maires et aux Secrétaires exécutifs, leur responsabilité tout en insistant sur la nécessité pour eux, d’œuvrer pour une relation de tutelle coopérative apaisée et aussi pour le transfert des ressources à leur commune par l’État et les partenaires techniques et financiers par le biais du mécanisme, FADeC qui, annonce-t-il, deviendra très bientôt, le Fonds d’investissement Communal.

A.B

Source : Matin Libre

About Post Author

Laisser un commentaire

Au quotidien

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives