Un agent de la SBEE risque 5 ans de prison

La Société Béninoise d’Énergie Électrique (SBEE) poursuit devant la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (CRIET), huit personnes dont un agent de la SBEE pour vol d’énergie électrique et abus de confiance.

Le Ministère public a requis 5 ans de prison dont 3 fermes, 1 millions d’amende et 14 millions de FCFA à payer à la SBEE contre un agent de la SBEE. C’est à l’audience du mercredi 10 mai 2023, à la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (CRIET).

L’agent ainsi que deux autres personnes sont les principaux accusés dans un dossier de « vol d’énergie et abus de confiance » dans lequel huit personnes au total sont impliquées.

Selon les faits, l’agent de la SBEE a pris un compteur en son nom et l’a installé au profit d’une femme avec laquelle il était en relation (mari et femme).

La SBEE a constaté une violation du plomb sur le compteur prépayé. A la découverte de la surpercherie, la propriétaire avoue n’a jamais acheté de crédit sur le compteur depuis son installation. « C’est en contrepartie du statut d’époux » de l’agent de la SBEE, a reconnu la femme.

L’agent indique qu’il a pris le compteur en son nom dans l’optique de s’installer dans ladite maison lors de son affectation. De plus, la femme n’avait pas de pièces béninoises valides au moment de la prise du compteur, a justifié l’avocat de l’agent de la SBEE.

L’agent a été emprisonné en 2017 pour des faits de violation de plombs sur compteur prépayé dans la commune de Pahou, selon le Conseil de la SBEE.

L’avocat des trois prévenus ont plaidé la clémence de la Cour.

Le juge de la CRIET a renvoyé le dossier au 6 juin 2023 pour le délibéré.

M. M.

Source : 24 Heures au Bénin

Laisser un commentaire