Un an du second quinquennat du Président Talon: Gbadamassi Adjokè en parle sur radio Adja-Ouèrè

Moufidath Adjokè Gbadamassi était, le dimanche dernier sur radio Adja-Ouèrè, invitée sur l’émission politique Ma  Part de vérité. Au micro de l’animateur Laurent Fachessi, la toute nouvelle dignitaire à la cour royale de Pobè s’est penchée sur l’an1 du second mandat du président Patrice Talon. En 1h30mn de discussion, elle est largement revenue sur la tournée gouvernementale, le militantisme des jeunes et des femmes, la mécanisation de l’agriculture sans oublier ses actions communautaires à travers son Ong Femme Impact du Plateau.

 

L’action gouvernementale explorée en 1h30mn sur radio Adja-Ouèrè le dimanche dernier sur l’émission Ma Part de Vérité. Moufidath Adjokè Gbadamassi était l’invitée de notre confrère Laurent Fachessi. Un langage direct et franc en direction des femmes et des jeunes du Plateau avec un accent particulier sur les retombées de la tournée gouvernementale.

Fraîchement promue dignitaire à la cour royale de Pobè, Gbadamassi Moufidath Adjokè, qui a vécu les explications du gouvernement sur la vie chère, a longtemps insisté sur les actions à impact direct sur la vie des populations du département du Plateau à savoir la mécanisation de l’agriculture et l’aménagement des pistes rurales. Selon l’invitée du jour, en agissant sur l’agriculture, le gouvernement a pu satisfaire aux besoins essentiels des populations en la matière.

Moufidath Adjokè Gbadamassi a plaidé pour une périodicité de ces déplacements des membres du gouvernement sur le terrain. Une doléance qui a d’ailleurs été honorée par la décision du dernier Conseil des ministres ayant consacré désormais des tournées gouvernementales chaque année. Ces rencontres ont également permis aux populations de formuler directement des doléances au gouvernement.

L’invitée de radio Adja-Ouèrè a profité de l’émission Ma Part de Vérité pour s’adonner à ses activités favorites sur le terrain à savoir l’exhortation au militantisme des jeunes et des femmes. Une aptitude acquise depuis son expérience passée à la Jeune Chambre où elle avait assumé de hautes responsabilités pour le compte du Plateau. Grâce également à son Ong Femme Impact du Plateau, on la retrouve également sur le terrain avec les femmes des milieux ruraux surtout.

Femme des médias en service à l’Ortb, militante de la société civile par son Ong, Adjokè Gbadamassi est également une femme politique membre fondatrice du parti Union Progressiste (Up). De grands moments de partage d’expérience entre elle et les populations.

 

M.M

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire

Au quotidien

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives