Un projet initié au Bénin dans le viseur de Elon Musk

Très active lors de la COP 26 en Ecosse, la Fondation Earth Love United, a présenté une solution naturelle de captage et de stockage de carbone, basée notamment sur les mangroves , les algues, les herbiers et chanvre. Cette solution est pour l’heure expérimentée au Bénin. Il est baptisé RAMSAR 17 et couvre une superficie d’environ 652.750 ha. Ce projet innovant est dans le viseur du PDG de SpaceX et Tesla, Elon Musk. Dans un Tweet en date du 09 janvier 2022, il déclare « SpaceX lance un programme pour extraire le CO2 de l’atmosphère et le transformer en carburant pour fusée. Veuillez vous joindre si vous êtes intéressé ». Un post de la première fortune du monde et personne de l’année du magazine Time,ne peut que réconforter le président Jean Missinhoun et toute l’équipe de la Fondation Earth Love United.

Judicaël ZOHOUN

Le concept de captage-stockage de CO2, consiste à capter le CO2 au plus près de sa source de production (ou dans l’atmosphère) et à le stocker dans le sous-sol. Au Benin, la Fondation Earth Love United développe sur un site de 652 760 ha, un projet pilote consacré sur les mangroves qui ont une capacité de réserve de carbone parmi les plus élevées au monde (plus de 2 tonnes de CO2 par ha et par an) pouvant en stocker jusqu’à cinq fois plus par unité de surface que les forêts tropicales, grâce à une fonctionnalité spécifique de leur système racinaire leur permettant d’agir comme un puits de carbone pendant un siècle.

A travers cette initiative, la Fondation présidée par Jean Missinhoun compte arrêter la dégradation des forêts de mangrove, de travailler avec les habitants pour planter des mangroves et protéger la zone cible afin d’approfondir des recherches sur les technologies de captage du carbone basées sur la nature (mangroves, herbiers, algues, chanvre) dont la phase expérimentale a été très concluante. Le coût total du projet est estimé à $ 200.000.000 répartis en trois étapes pour un objectif d’environ 1.000.000 de tonnes de CO2 à stocker en trois étapes.

La première étape estimée à $ 40.000.000 est consacrée à la réalisation d’un centre de recherche et d’innovation mondial pour étudier les différentes espèces afin de comprendre leur modèle de croissance, faire des recherches génétiques sur les meilleures espèces qui permettent de capter,et de stocker le carbone.

La deuxième étape dont le budget s’élève à $ 60.000.000 est consacrée à la Plantation et la réhabilitation de mangroves couplées à la culture d’herbes marines et d’algues afin d’augmenter les efforts de plantation locale, cultiver des algues et des herbiers pour approvisionner les écosystèmes de mangrove, recueillir des échantillons et surveiller leur croissance.

La troisième étape du projet dont le budget s’élève à $ 100.000.000 est essentiellement réservée au captage de carbone évolutive.

A l’instar de la Fondation Earth Love United, Elon Musk souhaite développer le captage et le stockage du carbone comme source d’énergie pour fabriquer son propre carburant de fusée.

De ce fait, Musk a financé un X-Prize de 100 millions de dollars pour encourager le développement de technologies de capture du carbone. Une initiative en écho le projet de la Fondation Earth Love United en cours d’expérimentation au Bénin.

Nous y reviendrons

Voir aussi : – https://www.24haubenin.bj/?Un-projet-innovant-de-captage-et-de-stockage-du-Carbone-au-Benin

-https://www.24haubenin.bj/?Les-energies-vertes-aussi-fructueuses-que-le-petrole-au-debut-du-20e-siecle&var_mode=calcul

Source : 24 Heures au Bénin

Laisser un commentaire

Au quotidien

janvier 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives