Une secrétaire et une auxiliaire de pharmacie arrêtées

Pour avoir mis volontairement terme à une grossesse de huit mois, une Secrétaire de bureau à Zinvié et une auxiliaire de pharmacie à Akpakpa ont été arrêtées.

Dame F.S. secrétaire de bureau à Zinvié, enceinte de huit mois s’est enfermée dans la nuit du 13 avril 2022. Elle s’est fait administrer ensuite un produit pharmaceutique dénommé “Cycotec” pour déclencher l’accouchement précoce. Le corps sans vie du nouveau-né sera découvert plus tard par son époux, le sieur G.V. La femme a été interpellée. Elle confie avoir bénéficié de l’appui d’une auxiliaire de pharmacie à Cotonou pour obtenir le produit. L’auxiliaire de pharmacie a été également arrêtée mais a nié les faits mis à sa charge. La secrétaire de bureau qui a provoqué un accouchement prématuré et donné la mort au bébé ainsi que l’auxiliaire de pharmacie sont devant le procureur du tribunal d’Abomey-Calavi, ce mercredi 20 avril 2022.

Des témoins de la scène confient que la femme a donné la mort à son bébé pour cause de jalousie.

M. M.

Source : 24 Heures au Bénin

Laisser un commentaire

Au quotidien

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives