Une tentative d’attaque repoussée à la prison civile de Kandi

Les forces de défense et de sécurité ont mis en déroute des individus armés dans la nuit du mardi 25 au mercredi 26 octobre 2022 à la prison civile de Kandi, département de l’Alibori. Il n’y a pas eu de blessés, ni de morts du côté de l’armée béninoise.

Les riverains de la prison civile de Kandi et du domicile du maire ont été réveillés par des coups de feu dans la nuit du mardi au mercredi 26 octobre 2022, entre 1 heure et 3 heures du matin.

Des individus armés ont tenté d’attaquer la prison civile.

Les échanges de tirs entre les forces de défense et de sécurité et les présumés djihadistes ont duré au moins deux heures d’horloge.

Les forces de défense et de sécurité ont mis en déroute les individus armés. Aucun blessé, ni de morts n’ont été enregistrés dans les rangs de l’armée béninoise.

L’attaque du groupe armé intervient 72 heures après la menace de bombardement de présumés djihadistes réclamant la libération de certains de leurs membres arrêtés. Un groupe d’individus s’est introduit dans l’école urbaine centre dans la nuit du dimanche 23 octobre. Dans la matinée du lundi 24 octobre 2022, des affiches ont été retrouvées sur des portes des classes de l’école. Des menaces de bombardement figuraient sur les affiches.

Dans la même nuit du 23 octobre, l’armée béninoise a stoppé la progression d’un groupe armé en direction de la prison civile de Kandi.

M. M.

Source : 24 Heures au Bénin

About Post Author

Laisser un commentaire

Au quotidien

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives