Valère Sessinou à propos de la santé sexuelle : “Les parents doivent permettre aux enfants d’exprimer leurs inquiétudes”

Sessinou Valère Houndjènoukon, président de l’association jeunesse défis 2020 était l’invité d’une émission sur la radio Cap Fm ,lundi 7 novembre 2022, sur le thème : “Dialogue parent et enfant en santé sexuelle et reproductive”. Rappelant la mission de son organisation qui est de former et sensibiliser pour épanouir les enfants, le conseiller municpal a mis en lumière les actions menées et celles à venir en faveur du dialogue entre les parents et les enfants.

Pourquoi votre intérêt pour la cause de la jeunesse ?

Merci beaucoup. Je défends la cause de la jeunesse parce que la jeunesse est l’avenir d’une nation. Moi j’étais jeune, je suis jeune et je serai toujours jeune.

Pourquoi le choix des délégués des collèges ?

Nous avons choisi cette cible parce qu’elle constitue la base d’une grande échelle. A Cotonou, par exemple, nous avons 19 collèges d’enseignement général. D ans chacun de ces collèges nous avons deux délégués et 6 autres membres qui constituent une bonne équipe. Cet ensemble constitue un bon canal de sensibilisation des jeunes par lequel nous apportons des informations dans les différents collèges. Ces informations sont relayées non seulement au niveau de leurs administrations mais aussi au niveau de leurs camarades de classes jusqu’à aboutir aux parents à la maison.

Si je me vois porter les informations au niveau de leurs responsables qui à leur tour informent leurs camarades de classe qui vont passer des informations jusqu’ au niveau de mes parents, cela donne un effet multiplicateur pour passer l’information. Ces informations portent sur le guide de dialogue parent et enfant.

Les conditions sont-elles réunies pour ce dialogue ?

Dans le foyer, on peut parler du respect entre le père et la mère, entre l’époux et l’épouse. Quand on est à la tête des organisations, nous sommes au courant de beaucoup de choses. Sur l’éducation, je partage beaucoup de choses avec les jeunes. Pour un bon dialogue entre mes enfants et moi, je suis beaucoup plus à l’écoute que de parler. Il faut faire en sorte de faciliter la communication entre parents et enfants. Il faut éviter certaines barrières pour permettre aux enfants de s’exprimer aisément. Quand ces conditions sont réunies, les enfants partagent avec vous leurs inquiétudes. Généralement, à la maison les parents blâment les enfants et les invitent à prendre leur cahier pour étudier. A ce titre, l’enfant n’a pas le temps de dialoguer avec ses parents.
Il faut aussi permettre aux enfants de suivre les chaînes de télévision nationales. Il y a des émissions qui s’y déroulent pour permettre aux enfants d’être sensibilisés. Les parents peuvent choisir par exemple un weekend pour échanger avec les enfants pour les rassurer et les mettre en confiance. Si vous ne donnez pas ces opportunités aux enfants, vous ne leur permettez pas de s’approcher de vous.

Lorsqu’on parle de sexe aux enfants, est-ce que ce n’est pas leur permettre d’y aller sans coup férir ?

Dans notre association, beaucoup de jeunes filles et garçons se retiennent parce qu’on échange beaucoup sur les questions liées au sexe. Nous faisons beaucoup de sensibilisations à l’endroit de ces jeunes pour le changement de mentalité. Nous le faisons à plusieurs occasions pour leur permettre de s’entretenir avec des aînés et des spécialistes des questions en éducation sexuelle. En 2019, il y avait une maman qui s’est rapprochée de moi. Son enfant n’avait que 13 ans et elle découchait déjà. La dame me confiait qu’elle n’arrivait pas à la canaliser et la conscientiser. Elle était dépassée par les caprices de sa fille de 13 ans. Elle a émis le voeu qu’on l’entretienne afin qu’elle revienne à de bons sentiments. Aujourd’hui, cet enfant est enceinte parce qu’elle n’a pas eu l’occasion de dialoguer avec ses parents, de vivre avec eux comme cela se doit. Cette fille aujourd’hui est enceinte et va s’installer dans le foyer conjugual à l’âge de 16 ans.
Parmi les enfants, il y a des cas particuliers. Malgré tout ce qu’on leur dit, ils vont tout droit dans le mur. Les parents doivent parler terre à terre du sexe avec les enfants. Je dis souvent que les enfants constituent ma richesse.
Nous souhaitons que le gouvernement nous accompagne à encore mieux sensibiliser les parents et les enfants pour renforcer le dialogue familial.

Au cours de notre activité, le 1er novembre dernier, nous avons mené des actions pour renforcer le dialogue entre enfants et parents. Certains appellent pour nous encourager. Avec le soutien du gouvernement, il y a de l’espoir pour amener la jeunesse à renouer avec un bon savoir-vivre. Les efforts sont en cours pour conforter la jeunesse et donner de l’espoir. Je souhaite que les différentes thématiques soient vulgarisées pour permettre aux enfants d’être informés afin de mieux comprendre les réalités de la vie.
Propos transcrits par Joël SEKOU (Coll.)

Source : Fraternité

About Post Author

Laisser un commentaire

Au quotidien

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives