5e édition Cotonou à Vélo: L’ambassadrice des Pays-Bas ToTjoelker-Kleve gagne le pari

La 5e édition Cotonou à Vélo s’est tenue dimanche, 26 février 2023 avec la participation de 350 personnes issues du corps diplomatique au Bénin, de la société civile, des institutions internationales (en l’occurrence le Fnuap et du Pnud), des cyclistes licenciés et non, sans oublier d’autres amateurs du vélo. Mission accomplie pour l’ambassadrice des Pays-Bas ToTjoelker-Kleve qui a gagné le pari de l’organisation.

 

Démontrer aux participants les bienfaits du vélo sur la santé et promouvoir la protection du climat. Telle est la vision de l’ambassade des Pays-Bas en initiant une balade cycliste dénommée «Cotonou à Vélo» qui est à sa 5e édition. Une initiative qui a réuni 350 personnes issues du corps diplomatique au Bénin, de la société civile, des institutions internationales (en l’occurrence le Fnuap et du Pnud), des cyclistes licenciés et non, sans oublier d’autres amateurs du vélo. Ainsi, à la différence de celle de l’année écoulée qui a mis en valeur la Route des Pêches, les randonneurs ont fait un parcours de 20 km à travers la ville de Cotonou : Palais des Congrès-Amazone-Port Autonome de Cotonou-Église Notre Dame- Passage Supérieur de l’Avenue Steinmetz-Carrefour Lègba- Étoile Rouge-Carrefour Cica-Toyota- Passage Supérieur Houéyiho-Place des Martyrs- Aéroport et atterrissage au Palais des Congrès.

L’Ambassadrice des Pays-Bas près le Bénin, To Tjoelker-Kleve, a tenu à préciser qu’il s’agit d’une simple balade, bon pour la santé, pour le climat. A sa suite, le président de la Fédération béninoise de Cyclisme (FBC), Romuald Hazoumè, qui a aussi pris part à l’activité, a déclaré qu’il ne s’agit pas d’une course ni d’une compétition. Il dit être très content du déroulement de cette 5e édition, où les différents participants ont respecté les consignes du début jusqu’à la fin. Le patron du cyclisme béninois a félicité l’ambassade des Pays-Bas pour l’initiative et surtout la Police Républicaine pour son apport. Pour sa part, le Coordonnateur résident du Fnuap, Dr Richmonde Tiemoko a été séduit par l’ambiance et la balade. « Je suis très satisfait du déroulé de l’événement. Ça montre aussi que nous pouvons dépasser nos limites. Ça fait près de 30 ans que j’ai pas roulé à vélo», a-t-il fait savoir.

A.F.S.

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire