Affaires étrangères: La raffinerie de Dangoté a-t-il emporté Agbénonci ?

L’information a fait la journée d’hier, mardi 23 mai 2023. Le ministre Aurélien Agbénonci est relevé de ses fonctions. Aussitôt, on apprend que c’est l’actuelle Ambassadrice du Bénin près la République fédérale du Nigéria qui a été choisie pour devenir la cheffe de la diplomatie béninoise. Dans la foulée, une lettre de rappel de tous les Ambassadeurs, pour prendre part à une conférence diplomatique qui sera présidée en personne par le chef de l’Etat, le 30 mai prochain, a fait le tour des réseaux sociaux. Même si la lettre est datée du 16 mai, cela n’empêche pas les analystes politiques de penser à un problème au niveau de la diplomatie.

 

En effet, lundi dernier, le Nigéria a inauguré ce qui est considéré comme la plus grande raffinerie en Afrique et la 6e au plan mondial, le Dangote Petroleum Refinery & Petrochemicals, œuvre de l’homme d’affaires Aliko Dangoté. Etaient présents à l’inauguration de cette raffinerie, considérée comme le plus grand investissement que l’Afrique ait jamais consenti dans un seul secteur, plusieurs chefs d’Etats de la sous région. Les présidents du Ghana, du Sénégal, du Niger, du Togo étaient aux côtés du président nigérian Muhammadu et de Aliko Dangoté. Il n’y avait pas de trace de Patrice Talon. Les journaux ont déploré l’absence du 1er des Béninois aux côtés de ses pairs de la sous région à un événement aussi important qui réhausse l’image de l’Afrique.  Le président du Bénin n’aurait-il pas reçu l’invitation ? C’est en ce moment que l’idée d’une invitation qui ne lui aurait pas été transmise peut justifier le limogeage de ministre des Affaires étrangères Aurélien Agbénonci. Et vu que c’est justement l’Ambassadrice du Bénin au Nigéria qui est appelée à remplacer Aurélien Agbénonci, ajouté au rappel de tous les Ambassadeurs du Bénin en poste à l’extérieur pour une séance avec le chef de l’Etat, cette thèse paraît plausible. Aurélien Agbénonci n’aurait-il pas transmis l’invitation adressée à Patrie Talon pour prendre part à l’inauguration de la raffinerie de Dangoté ? Si cela est vérifié, c’est assez grave pour nécessiter un limogeage.

Mais les causes peuvent être multiples. Qu’il vous souvienne que le volet « Coopération » avait été récemment arraché à Aurélien Agbénonci et confié au ministre des finances, lors du remaniement technique d’Avril. En son temps, le porte-parole du gouvernement avait justifié cela par la nécessité de plus d’efficacité. On a aussi appris qu’Aurélien Agbénonci était candidat au poste de Représentant spécial du Secrétaire général de l’Onu pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahara. Tout ceci, mis ensemble, laisse penser qu’Aurélien Agbénonci était déjà fragilisé. L’absence de Patrice Talon à l’inauguration de la raffinerie de Dangoté serait, dans ce cas, la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

 

M.M

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire