Ça jase sur la toile depuis quelques jours ! La polémique relative aux nouvelles procédures d’établissement de l’attestation de résidence ne manque d’alimenter les débats. Tant le processus se révèle davantage corsé, certains trouvent la pièce plus coûteuse. De source bien introduite à la Direction de la communication de la présidence de la République, il ressort que le CIP (Certificat d’identification personnelle) remplace valablement l’attestation de résidence. Ainsi, si le dossier pour lequel vous voulez fournir des pièces comporte déjà le Cip, le certificat de résidence n’est pas utile. Par ailleurs, la nouvelle version de l’attestation de résidence a une validité d’un an et se fait établir à 2000Fcfa. Ceci voudra donc dire que l’attestation de résidence peut être juste photocopiée sans être légalisée et servir pendant une année tant que le concerné ne change pas de quartier. “Pour obtenir la fiche de résidence, le demandeur doit se rendre chez le chef quartier de ville ou de village de sa résidence muni de la preuve de son Numéro Personnel d’Identification (NIP).  L’obtention de la fiche dûment renseignée est gratuite et signée par le chef de quartier de ville ou de village. Le demandeur se rend à la Mairie où il dépose son dossier de demande de certificat de résidence à l’UCIP. A ce niveau, il doit payer les frais d’établissement qui s’élèvent à 2000 FCFA dont 1000 Fcfa pour le droit de timbre et 1000 Fcfa pour droit d’établissement sous forme de la rubrique « droit de prestation à l’usager ». Au nom du principe de subsidiarité, l’Anip peut délivrer un certificat de résidence à toute personne vivant sur le territoire national“, renseigne la même source. Le certificat de résidence se révèle donc être un titre sécurisé établi à partir du registre communal de la population et par voie de conséquence, dérivé du Registre national. Il comporte physiquement des données démographiques renseignées au Ravip et consignées au Rnpp. Il est basé sur le principe d’une identification unique de la personne par appui au Référentiel du NPI et doté d’un QR CODE chiffré et renferme des informations authentique, selon la même source. Des clarifications qui pourraient bien mettre fin à la polémique.

 

A.B

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire