Les candidats à l’examen du Certificat d’études primaires (Cep 2023) planchent dès ce lundi, 05 juin 2023 sur toute l’étendue du territoire national. Au total, 241 554 candidats dont 115 525 filles et 96 candidats à besoins spécifiques ont été répartis dans 778 centres de composition dont 14 pour les personnes à besoins spécifiques. A la veille de l’examen d’entrée au cours secondaire de l’enseignement général, le ministre des enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou a adressé un message aux candidats. (Lire l’intégralité du message du ministre).

MESSAGE DU MINISTRE DES ENSEIGNEMENTS MATERNEL ET PRIMAIRE, SEM SALIMANE KARIMOU, A LA VEILLE DU DEMARRAGE DE L’EXAMEN DU CERTIFICAT D’ETUDES PRIMAIRES (CEP) EDITION 2023

Béninoises, Béninois,

Chers compatriotes,

Chers parents d’élèves,

Chers candidates et candidats

Demain lundi 05 juin 2023, conformément à l’arrêté interministériel année 2022

N°0097/MESRS/MESTFP/MEMP/DC/SGM/OB/DECESRS/DEC-MESTFP/DEC-MEMP/CJ/SA/007SGG22, portant calendrier des Examens, Concours et Tests en République du Bénin, l’examen du Certificat d’Etudes Primaires (CEP) démarrera sur l’ensemble du territoire national. Pour y arriver, il est sans contredit que mon département ministériel s’est employé, à l’instar des éditions précédentes, à prendre toutes les précautions qui s’imposent à l’effet de la tenue à bonne date et sans anicroche dudit examen dont les phases écrites, orales et sportives se tiendront cette année du lundi 05 au jeudi 08 juin 2023 inclus.

Comme de tradition, au terme de tout le processus inhérent au déroulement du Certificat d’Etudes Primaires, seuls les candidates et candidats qui, au sortir de cette ultime évaluation certificative, auront régulièrement satisfait aux critères de réussite clairement et rigidement déterminés, sortiront vainqueurs de ce premier diplôme académique appelé Certificat d’Etudes Primaires (CEP).

En outre, il va de soi que le Certificat d’Etudes Primaires (CEP) reste et demeure le baromètre par excellence de l’atteinte des objectifs généraux assignés aux programmes mis en place pour la formation de nos apprenantes et apprenants puis son obtention constitue un motif supplémentaire d’émulation en ce qui concerne la poursuite des études.

Le nombre d’inscrits à cet examen cette année est de deux cent quarante et un mille cinq cent cinquante-quatre (241 554) candidats dont cent quinze mille cinq-cent vingt-cinq (115 525) filles. Les candidats à besoins spécifiques (PBS) sont au nombre de quatre-vingt-seize (96).

Comparativement à l’année 2022, les statistiques du taux d’inscription affichent une croissance de 6,56%.

Tous ces candidats inscrits sont répartis sur toute l’étendue du territoire national dans sept cent soixante-dix-huit (778) centres de composition dont quatorze (14) pour les Personnes à Besoins Spécifiques (PBS).

Par ailleurs, il est important de souligner que l’examen du Certificat d’Etudes Primaires (CEP) de cette année intervient dans un contexte national empreint de menaces sécuritaires entretenues par des individus armés non-identifiés plus particulièrement dans la partie septentrionale de notre pays avec à la clé un branle-bas presque généralisé sans préjudice d’une psychose permanente.

Prenant la mesure de la gravité de la situation, le Gouvernement, sous l’autorité de son Chef, SEM Patrice TALON, a prévu un dispositif sécuritaire spécial tout autour et à l’intérieur de chaque centre ouvert dans les départements de l’Alibori, du Borgou, de l’Atacora et la Donga en vue de permettre à tous les candidats et candidates issus de ces quatre départements de pouvoir composer avec la quiétude, la confiance et l’assurance requises.

Dans ce sens, je voudrais exhorter tous les parents de candidats concernés à faire, chacun en ce qui le concerne, davantage confiance au Gouvernement pour rassurer leurs enfants du caractère inexpugnable du dispositif spécial ainsi mis en place contre ces individus armés non-identifiés. Aussi voudrais-je faire une mention spéciale aux parents d’élèves qui ont su jouer leur partition en accompagnant efficacement leurs enfants tout au long de l’année scolaire qui tire à sa fin. Dans le même registre, au nom du Gouvernement du Président de la République, SEM Patrice TALON, je rends ici un vibrant hommage à tous les Partenaires Techniques et Financiers qui ne se lassent guère d’appuyer notre sous-secteur avec brio et détermination. J’élargis cet hommage à tous les partenaires sociaux qui se sont mobilisés en un bloc avec des actions convergentes en faveur d’une année scolaire apaisée et de qualité exceptionnelle.  Je n’oublierai pas non plus tous les acteurs en poste dans les directions centrales, techniques et déconcentrées ainsi que les diverses autorités politico-administratives et autres composantes de la Nation pour la qualité de leurs contributions au service de l’éclosion de l’école béninoise.

Quant à vous chers candidates et candidats, 

vos directeurs et d’autres enseignants dont je loue ici la vaillance et le professionnalisme vous ont déjà habitués, grâce aux différents examens blancs auxquels vous aviez pris part, à la discipline et à l’éthique à observer tout au long du déroulement des phases écrite, orale et sportive de l’examen du Certificat d’Etudes Primaires (CEP). Alors, restez sereins, décontractés et donc sans panique. Soyez à l’heure dans vos centres respectifs du début jusqu’à la fin et n’oubliez aucun de vos outils nécessaires tout au long de cet examen.

C’est sur ces notes d’invite et très convaincu que les épreuves seront réellement adaptées aux enseignements à vous donnés, qu’au nom du Gouvernement, je vous demande de faire constamment montre d’attention et de concentration dans l’objectif de donner le meilleur de vous-mêmes de sorte que l’amélioration du taux de réussite au CEP, édition de 2023, soit manifeste.

Bonne chance à toutes et à tous.

Vive l’Education au service du développement,

Vive l’Ecole Béninoise,

Vive le Bénin,

Je vous remercie !

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire