Championnats du monde de pétanque 2023, Acte 4: Découverte de deux boulistes béninois de la sélection nationale

Dans le cadre des 50emes championnats du Monde de pétanque à Cotonou, l’encadrement technique du Bénin a dévoilé les ambassadeurs béninois aussi bien chez les hommes qu’au niveau des dames. Sur cette liste figurent Moustaïne Adénigni alias «Le Roi des caros»   et Mylène Zonon, la «démolisseuse». Découverte !

 

Expérience et jeunesse. Ce sont les deux mots qui résument les compositions des différentes sélections du Bénin pour la 50e édition du mondial de pétanque qui se déroulera à Cotonou du 8 au 17 septembre 2023. Ils sont au total 14  dont 7 hommes et 7 dames. Découvrons le profil de deux parmi les ambassadeurs béninois retenus pour la grande messe mondiale des boules.

Moustaïne Adénigni : Le Roi des caros

Un Adéniyi peut en cacher un autre. 16 ans déjà que l’aîné de la fratrie Adéniyi a fait des sports boules son favori. Formé aux Rafales PC de Porto-Novo, Il a prit ses marques dans le meilleur club de la ville capitale Indépendant pétanque club où il devint champion du Bénin en 2018. Avec le Pétanque Club de Sodjatimè, Moustaïne Adénigni s’installe définitivement à la table des meilleurs et empile trophées sur trophées.

Sa régularité  impressionnante lui vaut aujourd’hui sa place chez les Guépards. Surnommé le chancelier pour son élégance gestuelle, Moustaïne Adénigni caresse le doux rêve d’être en or au soir du 17 septembre au pied de la géante Amazone. «Je rêve de décrocher l’or et me faire une renommée internationale dans cette discipline», dixit le jeune prodige de Porto-Novo âgé de 24 ans.

Mylène Zonon : La démolisseuse

A 33 ans, la gauchère de Harlem pétanque club de Guinkomey est l’une des plus titrées de la pétanque féminine béninoise. En single, en doublette comme en concours mixte, elle a remporté plusieurs concours entre 2015 et 2022. Considérer  comme la meilleure tireuse du Bénin, Mylène Zonon avec son gestuel limpide sera un atout maître dans le dispositif du duo Tronou-Babagbéto.

Cette sélection au sein des Amazones est la concrétisation d’un rêve nourri et entretenu depuis 2018. Devenir Championne du monde quelle que soit la catégorie au soir du 13 septembre est désormais l’objectif de la démolisseuse au sourire angélique.

 

Com FBP/CMP 2023

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire