Dépravation à la Saint-Valentin : des grandes figures conseillent la jeunesse

La connotation sexuelle que les jeunes béninois donnent à la Saint-Valentin engendre de nombreux dégâts qui constituent à la longue des handicaps pour leur épanouissement. Alors, l’écrivain Koffi Rolland Bessangbo ainsi que le docteur Wenceslas Mahoussi, enseignant des sciences de l’information et de la communication à l’Université d’Abomey-Calavi et ancie…

Vous pouvez lire cet article sur La Nouvelle Tribune

Source : La Nouvelle Tribune

Laisser un commentaire