Du fou rire avec Kromozom et Markus ce samedi

Soirée d’humour ce samedi 4 février 2023 à l’Institut Français avec l’artiste béninois Kromozom, Markus du Cameroun et plusieurs autres. C’est l’un des multiples rendez-vous que propose l’Institut Français du Bénin pour le compte du mois de février.

Des spectacles, expositions, cinéma, conversation littéraire et musique prévus tout au long du mois de février 2023 à l’Institut Français du Bénin. Ce samedi 4 février, l’Institut Français accueille à 20 h 30 une soirée 100 % humour. L’humoriste beninois Kromozom va présenter son spectacle ‘’Mon Père est un comique ». « On fait le tour d’une vie de famille, d’un père et de ses enfants, des dérives, d’une éducation incomprise etc », a déclaré l’artiste ce vendredi lors d’une causerie avec la directrice déléguée de l’Institut Français, Fabienne Bidou et ses collaborateurs. En première partie de la soirée d’humour, la prestation de deux comédiennes du Bénin Kady et Udvence Wèkè. « Demain la fête va être belle », a assuré l’humoriste Kromozom.

La soirée sera aussi marquée par le spectacle « Les gens font les choses » du camerounais Markus. Il va aborder plusieurs thèmes tels que l’amour, la religion, l’éducation, la pauvreté, la richesse etc. « Quand j’ai observé le monde, j’ai regardé tout autour de moi, je me suis rendu compte que les gens font vraiment les choses. J’invite tout le monde à être là le samedi parce que ça va chauffer, ça va barder et surtout ça va rigoler », a déclaré l’humoriste camerounais. Les artistes annoncent également de belles surprises au cours de cette soirée d’humour.

Un mois riche en programmation culturelle

Le mois de février 2023 à l’Institut Français est riche en programme. Selon la directrice déléguée Fabienne Bidou, il y aura entre autres une pièce chorégraphique, ‘’Des espoirs » d’Irène Tassembédo, le 10 février à 20 h 30 ; deux expositions autour de la photographie ‘’Jazz on my mind », ‘’Samuel Nja Kwa » à partir du 17 février et du théâtre ‘’Les Hirondelles de Kaboul » le 18 février 2023 à 20 h 30. Les Hirondelles de Kaboul, c’est une mise en scène de Giovanni Houansou, texte de Jasmina Khadra adapté par Didier Nassegande. Il y aura aussi une projection cinéma du documentaire ‘’J’ai aimé vivre là » le 21 février à 19 h.

Soirée Saint-Valentin littéraire

A l’Institut Français du Bénin, c’est aussi la célébration de l’amour sous toutes ses formes à travers une spéciale soirée Saint-Valentin littéraire. Selon Jérôme Tossavi, bibliothécaire à l’Institut Français, il est prévu la lecture d’extraits de livres secrets par les adhérents de la médiathèque, la lecture des meilleures lettres d’amour sélectionnées par un jury suite au concours organisé en amont de la manifestation, et un échange avec Daté Atavito Barnabé-Akayi, une figure de la littérature béninoise qui s’illustre parfaitement dans la thématique de l’amour. « Il y aura un orchestre qui va nous accompagner tout au long de la soirée. Elle est libre et gratuite », a indiqué Jérôme Tossavi.

Avant la soirée du 14 février, les élèves de la classe de 3e et Terminale se retrouvent le 11 février pour apprendre davantage sur l’œuvre ‘’Le lion et la perle ». Ce rendez-vous intitulé ‘’œuvre au programme » se déroule en présence d’un enseignant.

L’heure du conte, après-midi de comptines et Biblio mots sont aussi programmés respectivement pour les 8, 18 et 25 février à 16 h. Le mois de février sera clôturé en beauté à l’Institut Français avec le célèbre chanteur, percussionniste Jah Baba le 25 février à 20 h 30.

Akpédjé Ayosso

Source : 24 Heures au Bénin

Laisser un commentaire