Fin de sa phase 1: ‘’Rev’Elles’’ forme et autonomise 20 filles démunies

Après quatre mois de mise en œuvre, la phase 1 du programme Rev’Elles a été clôturée vendredi 9 Juin 2023. En présence des autorités communales, des parents, amis et du partenaire financier Planned Parenthood Global (PP Global), les 20 filles bénéficiaires, sélectionnées dans la commune de Tori-Bossito pour cette phase pilote ont été affranchies.

 

C’est une Maison des jeunes de Tori-Bossito archicomble qui a abrité la cérémonie de clôture de cette phase pilote de l’Académie Rev’Elles. Le jeu en valait la chandelle au regard de la pertinence des objectifs du programme, qui est une initiative de l’organisation Jeunes Volontaires pour la Santé (JVS) mise en œuvre par le Mouvement ‘’Billi Now Now Bénin’’ à travers le projet ‘’Nos droits, Notre vie’’. « Nous avons identifié  20 jeunes filles hors centre de formation et d’apprentissage et aujourd’hui elles sont en train d’apprendre des métiers pour pouvoir être autonomes demain. Ces 20 jeunes filles ont des connaissances certaines de leurs droits en santé sexuelle et reproductive, parce que nous avons eu plus d’une dizaine de séances avec elles. Elles sont là, elles peuvent le témoigner ; (…) les mentors sont là. Nous avons vraiment maximisé sur la compréhension certaine des notions que nous leur avons enseignées », s’est réjouie la Chargée de projet sur le projet ‘’Nos droits, notre vie’’, Marilyne Dégboé présentant le programme à travers les activités menées et les résultats obtenus. En effet, grâce à Rev’Elles, ces jeunes filles âgées de 18 à 25 ans, en situation de précarité, initialement sélectionnées hors centre de formation et d’apprentissage, suivent désormais, par un système de mentorat, une formation professionnelle certifiante dans les domaines de la couture, de l’informatique, de la coiffure et de la tisseranderie. Aussi, leurs capacités ont-elles été renforcées en compétences nécessaires à la vie courante et en santé sexuelle et de reproduction dans des ateliers. « Les partenaires du Mouvement ‘’Billi Now Now Bénin’’à travers ce programme ont compris que les questions de santé de la reproduction des adolescents et des jeunes, et particulièrement des jeunes filles ne devraient pas être abordées comme questions isolées à tous les autres problèmes que la jeune fille pourrait avoir dans sa communauté. Et donc une jeune fille vulnérable a beaucoup d’autres problèmes qui gravitent autour de ses besoins en matière de santé sexuelle et reproductive qu’il est important de régler pour pouvoir espérer avoir un impact efficace, pour pouvoir espérer qu’elles puissent avoir accès à des services de santé de reproduction mis à sa disposition. A travers ce programme, nous avons travaillé avec les filles sur différentes thématiques, le leadership, l’accès aux services de santé de reproduction, la confiance en soi, l’autonomisation des filles et surtout leur permettre d’apprendre un métier », a souligné la présidente de l’ONG JVS, Hermine Bokossa. Et pour s’en convaincre, le public a eu droit sur place aux prestations de ces filles réparties en 04 groupes, qui ont procédé à la restitution via des sketches de ce qu’elles ont appris sur ces thématiques notamment la santé sexuelle et reproductive. Présent à la cérémonie, le Maire de Tori-Bossito, Rogatien Akouakou n’a pas caché sa joie d’être honoré tant Rev’Elles a porté son choix sur sa commune pour cette phase pilote. Et pour faciliter l’installation des bénéficiaires sur le marché, il fait une promesse saluée par des ovations : « A vous chères jeunes filles (…), je voudrais vous informer qu’une proposition sera faite au conseil communal afin que les boutiques construites par la mairie soient mises à votre disposition gratuitement pour une durée qui sera convenue de commun accord avec les conseillers ». Tout en remerciant toutes les équipes de mise en œuvre du programme ainsi que PP Global, le principal partenaire, le maire Rogatien Akouakou lâche une autre bonne nouvelle pour sa population : « J’ai le plaisir de vous annoncer que j’ai négocié et obtenu du partenaire la reconduction du projet pour une durée d’un an afin de sauvegarder ses acquis ». Il faut préciser que pour clôturer en beauté cette première phase du programme, les 04 meilleures dans les secteurs d’apprentissage respectifs ont bénéficié de kit complet composé d’outils de travail à savoir machine à coudre à pied, fer à repasser, paquet d’aiguilles, fils à coudre, garnitures, machine à coudre pour tisserande, tables, chaises, séchoir, papier Rame, ruban, encre, carbone, agrafeuse. Les filles ont également reçu un petit appui financier pour démarrer une activité génératrice de revenus afin de se prendre en charge même après le programme.

Pour rappel, le mouvement Billi Now Now est un mouvement global qui vise 1 milliard de jeunes en charge de leur corps, de leur destin et de leur culture. Au Bénin, le mouvement est porté par 4 organisations de jeunes que sont : Jeunes Volontaires pour la Santé(JVS), Association des blogueurs du Bénin, Iléwa et Filles en Action. Ensemble ces organisations mettent en œuvre le projet « Nos Droits, Notre Vie », chacune étant positionné sur un axe d’intervention pour une phase pilote d’une durée de 6 mois.

M.M

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire