Installation de la 9eme législature: Un nouveau jour se lève sur le Parlement

Le Parlement, 9e législature, est entré officiellement en fonction hier, dimanche 12 février 2023. Ceci, à la faveur d’une cérémonie d’installation présidée par le bureau d’âge, composée du doyen d’âge Barthélémy Vidjannangni et des deux plus jeunes députés.

 

C’est parti pour 03 ans. Parlement de transition, l’un des spécificités de la 9e législature, c’est que ce mandat sera le plus court de l’histoire du renouveau démocratique. Les députés installés hier ne feront que trois ans. Une mandature qui va préparer les élections générales prévues pour 2026. Mais ce qui aura marqué plus d’un hier, c’est l’entrée de l’Opposition au Parlement, après la parenthèse 2019-2023 où seuls les deux partis de la Mouvance, l’Union progressiste d’alors et le Bloc républicain, ont eu des députés. Avec 28 députés, l’Opposition au régime de Patrice Talon, incarnée par le parti Les Démocrates, sera la voix discordante de cette mandature. Fini donc le Parlement « monocolore » et place à la pluralité d’opinions dans ce haut lieu de la politique. Longtemps critiqué par les pays de la sous région, compte tenu de ce déclin démocratique intervenu en 2019, le Bénin renoue avec sa tradition démocratique, lui qui en été le précurseur en Afrique de l’Ouest en 1990. C’est donc un nouveau jour qui se lève sur le Parlement béninois. Et déjà, les députés de l’Opposition ont donné le ton. Plus rien ne sera donc comme avant. Le Parlement béninois retrouve ses lettres de noblesse, ce à quoi était habitué le peuple depuis la première législature. Le Bénin is back.

 

M.M

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire