Le gouvernement autorise le recrutement d’un cabinet international

Une mission d’ingénierie pédagogique, de montage de formations aux standards internationaux portés par l’Agence de Développement de Sèmè City et d’assistance à l’évaluation, la sélection, la structuration, pour la mise en œuvre de nouveaux opérateurs dans le cadre du développement du projet Sèmè City a été autorisée en Conseil des ministres, mercredi 31 mai 2023.

Dans le cadre du développement du projet Sèmè City le gouvernement a autorisé le recrutement d’un cabinet international pour une mission d’ingénierie pédagogique, de montage de formations aux standards internationaux portés par l’Agence de Développement de Sèmè City et mission d’assistance à l’évaluation, la sélection, la structuration, pour la mise en œuvre de nouveaux opérateurs.
Le développement du projet Sèmè City permettra d’accueillir à terme, sur le nouveau campus de 336 hectares à Ouidah, un pôle régional d’enseignement supérieur professionnalisant qui offre des formations de niveau Bac+3 à Bac+6 dans des domaines à forte demande, selon le Conseil des ministres du mercredi 31 mai 2023. Il s’agit notamment de l’énergie, du numérique, de l’architecture et de l’urbanisme, du management, du design, de l’intelligence artificielle, du cinéma, de la télévision et de l’animation. « Ces formations professionnalisantes seront mises en œuvre par des partenaires ou développées directement par l’Etat et portées par Sèmè City. Ce pôle régional dont le campus sera opérationnel à la rentrée 2025 pourra accueillir jusqu’à 33.000 apprenants de différents pays, tous programmes confondus. Il disposera d’infrastructures et de plateaux techniques répondant aux normes requises à l’effet de faciliter l’apprentissage et l’insertion professionnelle », a précisé le Conseil des ministres.

« Pour y parvenir un appel à projets a été lancé en vue de sélectionner des partenaires dans le but de développer des programmes de formation, d’incubation et de recherche. Les candidatures qui seront recueillies de la part d’institutions académiques, de laboratoires de recherche et d’entreprises nécessitent une évaluation minutieuse de nature à garantir leur conformité aux objectifs de Sèmè City et aux normes internationales ».

Selon le gouvernement, la mission cabinet international portera sur deux volets que sont l’assistance au recrutement de nouveaux opérateurs de formation, de recherche et d’entrepreneuriat puis l’appui à la structuration et l’ingénierie pédagogique pour le montage de formations d’ingénieur aux standards internationaux portés par Sèmè City.

M. M.

Source : 24 Heures au Bénin

Laisser un commentaire