Le Maire Angelo Ahouandjinou adresse un message fort au président Burundais Evariste Ndayishimiye

Une forte délégation burundaise a été reçue hier en audience par le Maire de la Commune d’Abomey-Calavi. Divers sujets de coopération étaient au menu dont notamment la gestion de l’état civile dans une grande ville comme celle d’Abomey-Calavi .

Conduite par l’Assistant du Ministre de l’Intérieur le Général Nibona Célestin, la délégation Burundaise était composée entre autre du Directeur de la population, de celui de la Coordination des projets communautaires et du Directeur général de la Décentralisation. Arrivés au Bénin dans le cadre d’une mission de prospection, ils ont fait escale ce vendredi 02 Juin 2023 au Cabinet du Maire de la Commune d’Abomey-Calavi Angelo Evariste Ahouandjinou. Leur objectif principal était de s’imprégner de la gestion de l’état civil dans la plus grande ville du Bénin. Ainsi, les explications de bonne source fournies par le spécialiste de l’agence d’identification des personnes (Anip) antenne Abomey-Calavi leur aura édifié. Aussi ont-ils saisi l’occasion pour des questions de compréhension afin de savoir comment réorganiser le secteur de l’état civil de leur pays le Burundi. Toutefois, en marge de cette rencontre importante, le Maire de la Commune d’Abomey-Calavi a adressé un message fort au Président burundais Evariste Ndayishimiye. De l’avis du maire de la plus grande ville, seuls le courage, l’audace et la persévérance du Président béninois Patrice Talon a permis de réaliser la réforme de l’état civil avec la mise en place effective de l’Anip. Et c’est cette détermination qu’il souhaite pour son ‘’homo » Evariste Ndayishimiye, président de la République du Burundi. « J’ai un message fort que vous transmettrez à votre président. C’est celui de lui dire de continuer. Vous êtes sur la bonne voie. Ici, au Bénin, les opposants politiques ont cherché à empêcher par tous les moyens à démobiliser les populations. Mais aujourd’hui, ils ont tous fini par s’inscrire. A la mise en place de la réforme de l’état civil dans votre pays, la politique politicienne va s’y opposer. Donc, c’est à vous de vous imposer. Donc, vous suffisamment avertis. C’est à vous d’encourager votre président ; d’accompagner ce projet pour le bonheur de la population burundaise. Monsieur le chef de la délégation, vous êtes sur une très bonne voie. Le développement commence par là. C’est à partir de là que toute la planification est faite. Le président qui veut réussir doit prendre par là. Donc, vous êtes venus à une très bonne mission que moi je vois déjà réussie ».Avant de prendre congé de ses hôtes, il leur a demandé au chef de délégation de transmettre ses chaleureux encouragements au président Evariste Ndayishimiye, un président visionnaire selon lui. Rappelons que le Burundi est un pays d’Afrique de l’Est situé dans la région des Grands Lacs. Sa population est évaluée à 12,55 millions d’habitants.

Source : 24 Heures au Bénin

Laisser un commentaire