Renforcement de la protection des enfants au Bénin: Une plateforme numérique de gestion des centres d’accueil lancée

Le gouvernement béninois, dans l’optique du renforcement du système de protection des enfants, a procédé jeudi, 02 février 2023, au lancement d’une plateforme numérique de gestion des Centres d’accueil et de protection des enfants (Cape).

 

Selon le gouvernement, il s’agit d’une plateforme numérique sécurisée via laquelle les personnes ou structures désireuses de créer un Cape peuvent désormais faire les formalités administratives nécessaires sans être obligées de se déplacer. La plateforme vise à faciliter l’organisation des sessions annuelles du Comité d’étude des dossiers et assurera autant une meilleure qualité de l’examen des dossiers que des prestations et services aux enfants. « A travers l’application Web https://cape.social.gouv.bj , les services de l’Etat pourront connaître la situation de chaque Cape afin de mieux organiser leurs interventions et de mettre à jour leur base.

C’est une initiative du gouvernement qui entre dans le cadre des réformes initiées pour le renforcement du système de protection des enfants au Bénin » renseigne le site officiel du gouvernement. A en croire la ministre des affaires sociales, Véronique Tognifodé, cet outil vient mettre fin aux irrégularités observées dans le rang de certains promoteurs de Cape. Selon l’autorité ministérielle, « les indicateurs marquaient une absence criarde des normes et des standards en matière d’infrastructures, d’hygiène et d’assainissement, un surpeuplement des centres doublé de la promiscuité, un déficit de soins de santé en cas de besoin, l’absence d’un système de gestion des plaintes, pour ne citer que ces problèmes récurrents ». Toute chose qui nécessite, selon la ministre, des réformes sérieuses pour faire respecter les lois en vigueur en République du Bénin pour le bien-être des enfants. Elle a, par ailleurs, évoqué quelques actions menées pour corriger le tir. Elle a évoqué entre autres, la prise d’un décret fixant les normes et standards applicables aux Centres d’accueil et de protection d’enfants (Cape) en République du Bénin ; la délivrance d’agrément aux promoteurs à jour ; la fermeture de certains Cape mettant en jeu la santé et/ou la vie des enfants vulnérables pensionnaires; le démarrage du processus de relecture de la Loi portant code de l’enfant et l’avènement de cette plateforme conçue pour accompagner les promoteurs. « Le gouvernement du Bénin, à travers mon département ministériel combattra avec la dernière rigueur, et ce avec toutes les institutions de l’État impliquées dans la prise en charge des enfants en situation difficile, tous les centres qui jouent avec les normes et les standards et qui mettent ainsi en danger la vie et l’avenir des enfants », a-t-elle déclaré.

 

A.B

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire