Championnats du monde de pétanque 2023: Découverte de deux boulistes béninois de la sélection nationale

Dans le cadre des 50emes  championnats du Mondial de pétanque à Cotonou, l’encadrement technique du Bénin a dévoilé les ambassadeurs béninois aussi bien chez les hommes qu’au niveau des dames. Sur cette liste figurent Emmanuel Agonkan alias «le garçon célèbre» et Emma Fagbohoun alias «la snipeuse». Découverte !

 

Expérience et jeunesse. Ce sont les deux mots qui résument les compositions  des différentes sélections du Bénin pour la 50e édition du mondial de pétanque qui se déroulera à Cotonou du 8 au 17 septembre 2023. Ils sont au total 14  dont 7 hommes et 7 dames. Découvrons le profil de deux parmi les ambassadeurs béninois retenus pour la grande messe mondiale des boules.

Emmanuel Agonkan, le garçon célèbre

Il pousse ses premiers cris à Abomey, la ville historique du Bénin. Ses premiers pas, il les pose dans la cité des Koubourous au Nord du pays. Une ville à laquelle, «il doit tout», dit-il. A l’âge de 10 ans, il s’intéresse au fer rond. Quelques années plus tard, il pose ses valises à Ajax Formation de Boundarou où il connaît les prémices d’une carrière plutôt fleurissante. L’année 2013 lui laisse un goût d’inachevé. L’enfant des Idachas par sa mère échoue au pied du podium du Championnat National. Dans la catégorie junior, il obtint la médaille d’argent au cours de la même année. L’année suivante, toujours surclassé, il remporte l’or au championnat national 2014. En 2022, il réédite l’exploit cette fois-ci en leader de Ajax formation. Sa qualité de meneur d’homme a été un atout énorme pour ce sacre qui l’installe définitivement dans la cour des grands.

International béninois depuis 2021, il sera de toutes les expéditions depuis lors. Vainqueur de la Coupe des Nations en Espagne en 2021 et de  l’Open de Tunis en 2022 avec la sélection nationale, le teigneux Emmanuel Agonkan rêve d’éblouir le monde en décrochant avec ses équipiers l’or en triplette le 17 septembre prochain au pied de l’Amazone.

Emma Fagbohoun, la snipeuse…

Elle est la révélation de ces trois dernières années dans la pétanque féminine au Benin. Du haut de ses 17 piges, la cadette des Fagbohoun découvre la pétanque avec le club de Prestige PCK . Sans expérience internationale, elle fera son baptême de feu dans ce mondial 2023 où elle sera sans doute la plus jeune athlète. Emma Fagbohoun, la prestigieuse sous les couleurs de  Prestige Pétanque Club de Kpondehou a remporté bien de trophées à Cotonou et environ.

Le plus mémorable est son sacre en tête-à-tête à l’Open International de Cotonou en 2022. Monter sur la plus haute marche du podium lors de ces mondiaux de Pétanque ne serait pas trop ambitieux pour la tueuse de rêve de ses adversaires. Marquer d’une pierre blanche, sa présence sur l’esplanade des Amazones, c’est le défi personnel de la snipeuse Fagbohoun. «Je rêve en couleur», confie la jeune fille, le sourire au coin.

Com-FBP/CMP 2023

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire