Morsures mortelles de chiens au Bénin: Inquiétudes dans 03 communes du Zou

Des populations de plusieurs communes du département du Zou paniquent depuis quelques jours du fait des dégâts des morsures de chiens enragés. Selon l’information relayée par des médias locaux, des morsures de chiens enragés auraient déjà causé la mort de plusieurs personnes. Ceci, en faisant référence aux travaux effectués par un comité mis en place à cet effet. L’autorité préfectorale aurait donc pris un arrêté déclarant trois communes comme étant “infectées”. Il s’agit des communes d’Abomey, de Bohicon et de Djidja. “D’après un arrêté du préfet du département du Zou Firmin Kouton, la commune d’Abomey ainsi que celles de Bohicon et de Djidja sont « déclarées infectées » suite à des morsures mortelles de chiens constatées dans lesdites communes…Des morsures de chiens enragés ont causé la mort de plusieurs personnes d’après les travaux effectués par un comité mis en place. Lequel comité a recensé le nombre de personnes mordues, le nombre des personnes qui y ont succombé ainsi que le nombre des survivants dans ces communes. Pour gérer convenablement cette situation, le préfet Firmin Kouton a invité les propriétaires de chiens au respect des dispositions qui réglementent la circulation des chiens, chats et singes. Par le biais de son arrêté, il rappelle à tous les citoyens béninois que les forces de sécurité publique sont autorisées à abattre les chiens, chats et singes qui se retrouveraient sur les voies et les espaces publics en dehors des cas d’exception prévus par les textes. L’abattage immédiat de tout animal atteint de rage à quelque espèce qu’il appartienne est également prévu pour le bien-être de tous“ renseigne lanouvelletribune.info.

A.B

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire