(Elle lance  »Être Crush de Dieu »)

Malgré les temps difficiles qu’elle traverse, Allah continue de faire grâces dans la vie de Reckya Madougou. Ce 30 avril 2023 où  »l’Amazone » a célébré un an de plus, une kyrielle de messages et d’hommages de toute part a inondé sa page Facebook ainsi que les réseaux sociaux. En guise de gratitude au Seigneur, elle a profité de ce jour spécial dans sa vie, pour lancer l’initiative  »Être Crush de Dieu! », à laquelle, elle se consacrera désormais.

 

Arrêtée le 3 mars 2021, Reckya Madougou séjourne à la prison civile d’Akpro-Missérété. Condamnée à 20 ans de prison pour terrorisme, la vision de l’ancienne Ministre de la Microfinance et opposante au régime de Patrice Talon n’a pas changé d’un iota. Malgré qu’elle soit privée de liberté, celle qui se fait appeler Amazone par la classe politique et sociale du Bénin et d’ailleurs n’a jamais manqué de se faire entendre. À travers ses poches et avocats, elle trouve toujours l’occasion d’exprimer ses opinions, quant à l’actualité politique nationale. Mère et bienfaitrice, le caractère social et le sens de partage qu’elle a toujours cultivés ne l’ont jamais quittée. Depuis la prison, l’Amazone continue dans ce sens d’impacter de nombreuses couches défavorisées. Ceci, à travers des initiatives de soutiens de tout ordre. À l’occasion de son anniversaire, l’ancienne Garde des Sceaux a été envahie de messages et hommages. De sa page Facebook aux autres réseaux sociaux, aucun canal de diffusion et de communication n’a été occulté. Toujours dans le sens d’exprimer à celle qui est devenue la maman de beaucoup d’orphelins, une gratitude désintéressée. << À maman Reckya Madougou! En ce jour où vous soufflez une bougie de plus, heureux sommes-nous vos nombreux enfants de vous souhaiter un très joyeux anniversaire tata. Que Dieu vous comble de joie et de patience. Merci beaucoup pour le soutien que vous nous portez depuis le douloureux décès de papa en 2010 et ce, malgré l’impasse actuelle que vous traversez. Par la grâce divine, tout s’arrangera. Nous sommes de tout cœur avec vous. Portez-vous bien ! Maman et nous ! Les orphelines T. Ci-joint notre chant de happy birthday pour vous >>, peut-on lire sur sa page Facebook. << Grande sœur de valeur, dans quelques minutes, vous soufflerez une bougie de plus. C’est une opportunité pour nous de vous dire joyeux anniversaire ! Vous êtes un don de Dieu pour nous. Nous vous aimons, vous avez l’assurance de nos prières quotidiennes. Nous serons en communion avec vous à travers l’Eucharistie que nous allons demander pour vous. Dieu est au contrôle. Restez confiante en sa grâce. De tout cœur, vos enfants ici se joignent à moi pour vous embrasser. Religieuse A. Responsable d’un orphelinat dans le département de l’Atacora >>, lit-on quelques minutes plus tard, sur la même page. Dans les forums WhatsApp, les orphelins d’un orphelinat du département de la Donga ont rendu grâce à Dieu et loué Le Seigneur à l’occasion de l’anniversaire de leur  »maman » Reckya Madougou. Cela, à travers leurs émouvantes prières à la fin d’un audio après les chants de louanges et de happy birthday. De même que des orphelins de Perma en joie chantant joyeux anniversaire à Reckya Madougou par leur lot de prières.

Être Crush de Dieu…

De cet anniversaire, une autre bonne nouvelle enflamme. Elle s’appelle  »Être Crush de Dieu ». Son lancement officiel a permis d’avoir plus de précisions sur ses tenants et aboutissants. Et, ce sera une plateforme initiée par Reckya Madougou pour la gloire du Seigneur. Elle vise de ce fait à accompagner les élu(e)s de Dieu sur le chemin de l’accomplissement de leur heureuse destinée. Mieux, sur la page Facebook conçue pour l’enracinement de cette initiative, l’on retient qu'<< Être Crush de Dieu >>, consiste à diffuser des enseignements inspirants de motivation impactante et de responsabilisation, tirés de la spiritualité, avec des études de cas bibliques, coraniques, historiques ou contemporaines. Au moyen de capsules vidéo courtes et dynamiques sur TikTok et YouTube, toucher notamment massivement les jeunes ainsi que ceux en charge de leur édification. Une ambition qui concorde parfaitement avec les idéaux de la spécialiste de l’inclusion financière, qui dans cet élan a récemment confié à ses proches que ce qui lui ferait le plus plaisir, en guise de gratitude à son Seigneur, en dehors des messes et des prières d’actions de grâce et de ses œuvres caritatives, serait pour elle de contribuer à l’édification et au leadership d’une jeunesse croyante. Et comme le hasard n’existe pas, ce jour est également décrété comme la Journée mondiale de prière pour les vocations. Aussi libre dans l’esprit, la prison ne fait donc que grandir Reckya Madougou. Elle qui, même privée de liberté, continue d’être la marque déposée qu’elle a toujours été, au Bénin et ailleurs.

 

J.G

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire