Sommet du leadership de la jeunesse africaine et de la culture: Le Béninois Romaric Boco nommé Coordonnateur national

Dans le cadre du prochain Sommet de la jeunesse africaine sur le leadership et la culture qui se tiendra du 10 au 17 novembre 2023 à Kigali, Rwanda, le bureau du président de la Chambre afro-caribéenne de la culture et du tourisme (ACCCAT) a nommé Romaric Boco, Coordonnateur national de la République du Bénin pour le prochain sommet sur le leadership et la culture de la jeunesse africaine (Aylcus 2023). Une nomination qu’apprécie le jeune culturel béninois qui invite les Ministères concernés à soutenir le projet pour mieux  promouvoir la jeunesse.

 

Mobiliser les jeunes hommes et femmes du pays pour participer à l’événement à venir à Kigali, au Rwanda, assurer la liaison avec les ministères, départements et agences gouvernementales notables du pays pour faire partie de l’événement historique, courtiser les exposants pour présenter leurs produits et services au sommet, suggérer des noms d’orateurs et de panélistes du  pays qui prendront la parole lors du Sommet, coordonner le paiement des frais d’inscription puis enfin, accomplir toute autre tâche qui pourrait lui être confiée par le point focal du sommet. Telles sont les missions assignées à Romaric Boco dans le cadre de ce poste.

«C’est un sentiment de gratitude et de reconnaissance profonde envers les autorités de l’Union Africaine et de la Chambre afro caribéenne de la culture et du tourisme. C’est la preuve que le Bénin demeure un pays rempli de grandes compétences capables de faire décoller le développement tant attendu du secteur culturel et touristique», a-t-il confié. «C’est aussi la preuve que notre voisin, le Nigéria reconnaît nos efforts et surtout ceux du chef de l’Etat dans le secteur culture, tourisme et développement économique de notre pays afin de nous positionner comme un partenaire privilégié de ce sommet», a ajouté Romaric Boco.

Ce sommet dont le thème du programme est «Réutiliser l’Agenda mondial de développement culturel de l’Afrique» aura pour but entre autres, de créer un accès à des opportunités d’emploi durable pour les jeunes grâce à l’accès à des fenêtres pour le financement et le développement d’idées innovantes, de concéder les jeunes Africains grâce à une orientation culturelle agressive vers l’avenir de l’Afrique et de la conservation et de la gestion de l’orientation, de promouvoir la culture en tant qu’actif économique pour lutter contre la pauvreté et le chômage chez les jeunes d’Afrique, d’engager et de renforcer les institutions patrimoniales de l’Afrique pour permettre l’utilisation durable et innovante du patrimoine pour l’éducation, le développement, la paix et la sécurité. C’est pourquoi Romaric Boco demande aux différentes organisations internationales et surtout  aux Ministères béninois concernés de soutenir le projet pour mieux promouvoir la jeunesse.

A.F.S.

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire